AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un sauvetage bousculé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un sauvetage bousculé   Lun 8 Oct - 22:13

Journée trois après la lune rouge


Wendy venait de reprendre conscience… Elle ouvrit les yeux, elle était la allongée sur le sable blanc, seul le bruit des vagues venait a ses oreilles… Ou était elle? Levant la tête pour regarder les alentours, elle ne vit qu’une plage étendue a perte de vue, l’océan, et une jungle profonde et menaçante en face d’elle… Elle se leva avec peine, les jambes tremblante, lorsqu’elle fut debout, elle regarda en face d’elle, derrière la jungle s’élever une immense montagne aussi menaçante que la jungle, Wendy détourna la tête, a proximité de la plage se trouvait l’épave de son bateau qui avait échoué auparavant… Déboussolée, elle se dirigea vers l’épave courant péniblement contre la force des vagues, elle criait sans sésse de tout ses poumons comme si sa vie en dépendait

« PAPA!!! »

Il fallait qu’il soit vivant !!! Il ne pouvait pas l’abandonner, non il n’avait pas le droit de la laisser seule sur cette île… Elle arriva près de l’épave toujours en criant le nom de son père… Ce fut quelqu’un d’autres qui lui répondit, Lancelot émit un hennissements strident, comme pour répondre a la jeune-femme qu’il était la. Elle se mobilisa et puis souriant elle dit d’une voix tremblante.

« Lancelot j’arrive tant fait pas je suis la maintenant… Je vais te sauver… »

Elle réussit a atteindre la brèche qui menait aux cals du bateaux, Lancelot était bloqué car sa longe c’était accrocher… Elle s’approcha de l’étalon et murmura doucement, ce qui apaisa l’équidé, elle coura ensuite remontait en cabine, il fallait qu’elle trouve quelques choses pour couper la longe du pauvre Lancelot… Le katana de son père!!! Elle courut jusque dans la cabine de son père tapa le code au coffre saisit l’instrument puis courut ensuite rejoindre Lancelot…
Elle soupa la longe, saisit la selle et le filet et harnacha son cheval qui resta calme malgré les circonstances… Puis saisissant un sac contenant sa guitare et deux trois babioles elle tira Lancelot par les rênes et l’emmena vers la brèche. Ils nagèrent jusqu’à la rive, la sur la plage Wendy s’allongea épuisée, regardant simplement l’épave coulait petit a petit telle le Titanic…
L’étalon lui renifla les cheveux de sa maîtresse avant de la pousser du bout du nez…
Mais elle resta allongée, ne sachant quoi faire d’autres…
Si il fallait qu’elle bouge!!! Elle se leva, prit son sac, le hissa a la selle de son cheval et passant la bride par dessus l’encolure de celui-ci, elle prit pied a l’étrier pour ensuite s’asseoir sur le dos de Lancelot… Trouver de l’eau douce était sa priorité, au moins pour se débarrasser du sel, et évitait d’avoir des démangeaisons.
Elle pressa ses mollets et Lancelot commença a marcher en direction de la jungle, qui semblaient les attendre a bras ouvert.
Cela fesait maintenant une bonne demi-heure qu’il marchait sans trouver ce qu’ils cherchent, aucun signe d’eau ou de nourritures dans le coin. Wendy tira doucement sur les rênes pour pouvoir arrêter sa monture, elle descendit, détacha le sac et regarda autour d’elle.
Tout as coup, sortant de nul par un cerfs surgit en face d’eux, paniqué… Mais n’ayant même pas pue faire quelques bons qu’une flèches sortit des fourée et vint atterrir dans la tête de la pauvre bête… Wendy regarda le corps de l’animal tombait et resta sur place, les rênes de Lancelot dans une main…
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Kant
Admin - Chef de Lydée - Tueur d'Immortels
avatar

Masculin Nombre de messages : 1787
Âge du héros : 35 ans
Né à : Lydée
Fonction : Chef des Sulas
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Mer 10 Oct - 19:21

Enfin une journée propice à la chasse pour Andrew ! Il en avait révé depuis plusieurs jours. Ce matin, le soleil était au rendez-vous. Il dégageait une source de chaleur douce, parfumée. Il commença d'abord par manger un morceau en compagnie de Logan. Ce dernier devait reprendre l'école. L'épisode violent de la nuit de la Lune Rouge l'avait profondément marqué. L'intendant était cependant d'avis qu'il reprenne le cours de ses habitudes. Il le réveilla donc affectueusement et lui dit :

« Logan, c'est l'heure de se lever... ça va mon grand ? »

Le jeune garçon ne lui répondit pas, trop occupé à se réveiller. Son fils faisait parti de ceux qui avaient besoin d'un temps de latence pour emmerger du sommeil. Lui, était tout le contraire, dès qu'il ouvrait l'oeil il était d'attaque, prêt à travailler. Pour preuve, il n'était pas debout depuis un quart d'heure qu'il avait déjà rangé un peu sa hutte, préparé le petit déjeuner et ses affaires. Ce matin, il allait se rendre dans la jungle pour faire son boulot : chasser. Logan se leva tant bien que mal et commença à manger ce que son père avait préparé ce dernier parla avec entrain, tout en mangeant sa part :

« Je vais aller faire un tour histoire de ramener du gibier... J'espère que les bêtes n'auront pas trop souffert de la Tempête. L'école doit reprendre aujourd'hui, j'espère que ça ira. »

« Je ferais avec... de toute façon, il peut rien y avoir de pire... si que tu meures toi aussi... que tu ne reviennes jamais de sous la cime des arbres... »

Andrew prit la main de son fils et lui dit : « Je te promets de revenir, je ne te laisserais jamais tout seul. »

Et il l'embrassa sur le front avec tendresse. L'enfant était tout ce qui lui restait désormais. Par conséquent, il occupait dans son coeur un très grande place et chaque parole qu'il lui adressait était sincère. Il se battrait pour revenir, quoiqu'il lui arrive, même si un Trayareg l'emmenait sur un autel pour qu'il soit sacrifié à Kobol, il n'abandonnerait pas son enfant. Le reste du petit-déjeuner se fit en silence puis Andy prit son arc, son carquois et sa corde. Il fit une bise à Logan et lui dit avant de sortir de la hutte :

« A ce soir, bonne journée... »

Malgré ce petit pincement au coeur qu'il avait, il devait se résoudra à partir. S'il n'avait pas autant aimé son travail, il serait rester chez lui pour veiller constament sur son fils. Comme à chaque fois qu'il partait à la chasse, il adressa une courte prière à la Mère Cheera. Il s'accrocha à une liane et descendit au bas des arbres, là où le soleil avait un peu plus de mal à éclairer. Il attendit un court instant, pour voir si des prédateurs n'avaient pas tendus une embuscade et se lança à travers la jungle. Il mit le cap plein sud, les animaux allaient surement boire près de la rivière.

Il grimpa dans un arbre pour avoir une vue d'ensemble plus claire. Il couta attentivmeent tous les bruits qu'il pouvait entendre et soudain il vit un cerf au pied de l'arbre où il se trouvait. Il sortit une flèche de son arc mais la brache craqua sous ses pieds et fit paniquer le cerf. Il eut juste le temps de se rattraper à une liane et de tomber dans des fourrés qui heureusement amortirent sa chute de plusierus mètres. Sans perdre de temps il se lança à la suite de l'animal et tira une flèche qui l'atteignit en pleine tête.

Kant sortit des fourrés, un peu fier de son trophée. Il était en pagne, le corps légèrement crasseux vu l'état des fourrés et diverses écorchures faisaient office de preuves de sa chute. Alors qu'il avançait vers le cadavre du l'animal, un détail attira son attention. Ses yeux se posèrent sur un jeune fille mais ce n'était pas elle qui l'avait fait se paralyser sur place. C'était l'animal qui était juste derrière... Une lueur de panique passa dans ses yeux. Il n'avait jamais vu ce genre de monstre ! Il était si près de cette jeune femme, tellement qu'il allait la dévorer sans qu'elle puisse faire quoi que ce soit. Totalement immobile, il banda son arc avant de dire à la jeune femme :

« Ne bougez pas... vous avez un animal sauvage juste derrière vous... »

_________________
I wait the wave...
I have a wave inside my soul. Lots of drum in my heart. I think... it's love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Mer 10 Oct - 19:46

Wendy comprit vite, elle n’était pas seul sur cette île lorsqu’elle vit sortir des fourrée un homme avec un arc… Elle se retourna légèrement, au moment ou son équidé avait pointée ses oreilles et hennit doucement pour prévenir d’une présence… Elle regarda l’homme, il ne semblait ni trop vieux ni trop jeune, Il avait le corps assez sale, a cause sûrement de la jungle et de la transpiration due a la chaleur écrasante, quelques écorchure parcourait son corps, il semblait avoir était victime d’une chute ou due moins quelques choses du genre. Lorsqu’il lui dit de se tenir tranquille, son arc bandait sur Lancelot, Wendy arqua un sourcil. Une bête sauvage ou sa? Si il y en avait une, son fidèle destrier l’aurait prévenue du danger qui approchait. Puis concentrant son attention sur les yeux de l’homme, elle devina tout de suite que l’homme craignait Lancelot, mais pourquoi? N’avait jamais t’il vu de chevaux auparavant ? Pourtant le cheval et l’un des animaux les plus célèbre et les mieux domestiquer…
Elle eu un petit rire puis posant les rênes sur l’encolure du cheval, elle flatta l’encolure, avant de répondre a l’homme…


« A mon avis, si c’était un prédateur je serais déjà par terre en train d’agoniser… »

Elle sourit a l’homme avant de caresser le chafrein de l’animal.

« Mais cette bête dont vous parlez ne se nourrit exclusivement d’herbes et de plantes, il ne peut donc en aucun cas manger de la chair humaine… »

Elle se surpris elle-même, elle venait d’échouer sur une île inconnue dans des situations mystérieuse, ses proches avait disparu dans le naufrage, et voilà qu’elle se met a parler avec un parfaite inconnu… Alors qu’il était armée et venait de tuer avec agilité la, devant elle sous ses yeux tuer un cerfs… Rien que d y penser elle frissonna se collant a l’encolure de Lancelot, comme une petite fille aurait peur d’un inconnue… Mais pour prouver que Lancelot n’était pas un animal dangereux elle dit d’une voix sur d’elle mais a la fois tremblante.

« Laisser moi vous montrez que cette animal n’est pas dangereux… »
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Kant
Admin - Chef de Lydée - Tueur d'Immortels
avatar

Masculin Nombre de messages : 1787
Âge du héros : 35 ans
Né à : Lydée
Fonction : Chef des Sulas
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Jeu 11 Oct - 0:42

Andrew baissa son arc mais ne le rangea pas pour autant. Cette bête semblait suivre la jeune femme. Elle avait même un côté amical. Mais pour le Lydéen qui était né sur l'Île, il était normal de considérer cette... chose comme un danger potentiel. Etrangement, il ne pensa pas un seul instant à se présenter. Il regarda attentivement l'animal, comme s'il craignait que ce dernier lui saute dessus. En fait il s'y préparait c'est pour ça qu'il n'avait baisser sa garde. Il jeta un oeil au cerf, abattu quelques instants plus tôt puis il articula, méfiant :

« Vous venez d'arriver ? Où est-ce que vous avez obtenu cette bête, je n'en ai jamais vu ici... A moins, qu'elle n'ait été la prisonnière de ces épaves... Vous devriez vous méfier... peu d'animaux sont conviviaux et acceptent la présence humaine... »

Il trouvait ce comportement curieux... la jeune femme portait pourtant des vêtements de naufragés, alors que faisait-elle avec un animal attaché à son poignet ? Peut-être l'avait-elle capturé pour manger... elle était arrivé sur le sol depuis peu et devait sans doute avoir très faim. Mais comment à elle seule, avait-elle pu capturer un si gros animal ? Sans qu'il s'enfuit. Andy n'en savait strictement rien mais il se hâta de la mettre en garde :

« Vous devriez peut-être éviter de goûter sa viande... Il n'est sans doute pas comestible... Par Cheera comment avez-vous fait pour le capturer vivant ? Il mesure trois fois votre taille... »

Et il examina la bête avec plus d'attention qu'il ne l'aurait dû. Il était craintif, normal devant l'inconnu. Mais la suite fut un peu désagréable et il ne comprit pas trop ce qui arriva. Il y eut un grand bruit, un coup de feu, tout près d'eux. Andrew se doutait que des Hankiens devaient rôder dans les parages. Il voulait mettre la jeune femme à l'abri et l'approcha mais un deuxième coup de feu heurta le tronc juste à côté du cheval, ce dernier s'affola et cabra. Andy qui s'était rapproché fit soudain un recul et voulut tirer mais son talon rencontra une pierre et il tomba en arrière sur le sol terreux, légèrement humide. L'arc lui échappa des mains et voltigea à quelques mètres. Il resta au sol, paralysé par la frayeur. Si un jour on m'avait dit que la Grand Intendant Kant serait effrayé par un cannasson... Et pourtant c'était le cas.

Le hankien surgit de la jungle et braqua sur Andrew un fusil de chasse. Ce dernier désarmé et à terre n'étant pas dangereux, l'homme détoruna le regard vers la jeune fille, c'était tout ce qui l'intéressait. Il braqua son arme sur elle et dit d'une voix vulgaire : Salut ma beauté, tu vas me suivre au village, je verrais bien ce que je peux vendre de toi... Mais Andrew lui avait déjà sauté dessus et dévia l'arme. Il sortit son couteau et l'appuya sur la gorge. Le marchand lâcha aussitôt le fusil mais le choc fit partir un coup de feu qui effraya à nouveau le cheval. Une nouvelle fois Andrew fut déconcentré et son adversaire en profita pour lui porter un coup violent dans l'estomac qui le fit lâcher prise. N'ayant plus de cartouche et un adversaire puissant armé d'un couteau, il choisit de s'enfuir. Le lydéen était trop occupé pour lui courir après, il recula légèrement contre le tronc d'un arbre et dit craintif :

« Euh... Je ne suis plus armé... je ne ferais rien... »

_________________
I wait the wave...
I have a wave inside my soul. Lots of drum in my heart. I think... it's love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Jeu 25 Oct - 12:38

Non, elle connaissait Lancelot depuis presque toujours, elle était confiante avec lui et jamais au monde Lancelot ne lui ferait du mal, a moins qu’il ne le fasse pas volontairement… Comment elle l’avait attrapée ? Mais pas besoin de savoir capturer comme une barbare ou encore un braconnier pour savoir apprivoisé cette animal nommée cheval, il suffisait juste un peu de douceur et de patience…

« Mais cette animal m’appartient… Si il voulait m’attaquer je pense que cela ferait longtemps qu’il l’aurait fait… De toute façon la viande n’est pas a son goût, il aimerait plus manger de l’herbe que de la viande fraîche… »

Elle sourit en regardant Lancelot, on aurait dit qu’il comprenait ce que disait les deux personnes se trouvant proches de lui, car a chaque fois que l’un prenait la parole, il tournée la tête en sa direction et pointa les oreilles comme pour être sur de capter le son de la voix.
Mais elle n’eu pas le temps de continuer ses explications, un coup de feu retentit au loin dans la forêt, ce qui alarma Lancelot, celui-ci pointa les oreilles dans la direction du coup de feu, puis leva son encolure, poussant un léger hennissement de danger, restant sur ses gardes, pouvant partir au galop a n’importe qu’elle moment si le danger se montrer…
Une balle vint frapper le tronc d’arbre, Lancelot eu peur et poussa un hennissement a crever les tampons, il se cabra, lançant ses deux antérieurs se balancée dans le vide.
Un homme surgit des buissons, tandis que Wendy essaya de calmer sa monture affoler et qui piaffer sur place. Lorsqu’elle tourna la tête, l’homme qui venait de braquer son arme sur elle dit d’un ton des plus vulgaire : « Salut ma beauté, tu vas me suivre au village, je verrais bien ce que je peux vendre de toi... »Elle fronça les sourcils mais avant qu’elle n’est pue répondre quoi que se soit ou même sortir son sabre, l’homme qu’elle venait de rencontrer sauta sur celui-ci et s’ensuit un combat entre les deux hommes, mais un coup partie ce qui effraya a nouveau Lancelot, Andrew sûrement déstabilisée par le comportement du cheval se prit un coup dans l’estomac, ce qui le coupa net dans son élan, l’autre homme en profita pour s’échapper et s’enfuir dans la forêt…
Il se plaqua contre l’arbre, disant qu’il n’est pas armée et qu’il ne ferait rien…
Wendy passa les rênes le long de l’encolure de son destrier une fois qu’il fut calme et s’avança devant l’homme, elle posa une main sur une entaille qu saignée sur son épaule et alla chercher un bout de chiffon dans son sac, puis elle essuya sa plaie doucement pour comme éviter d’effrayer trop Andrew… Puis elle enroula le chiffon autour de l’épaule de l’homme qu venait de la sauver et lui sourit en le regardant…
Elle siffla doucement et Lancelot s’avança vers eux, passa sa tête par-dessus l’épaule de Wendy et vint toucher le torse de l’homme du bout de ses naseaux, il souffla ce qui le fit légèrement sursautait.


« N’ayez pas peur… Je vous remercie de m’avoir sauver la vie… Je viens de m’échouer sur cette île et mon père et mort dans le naufrage, la seul personnes que j’aime et qui et encore en vie et cette animal… »

Elle soupira le regard triste tout en posant une main sur le chafrein de la bête et caressant son doux poil.

« On appelle cette animal un cheval, c’est l’un des plus fidèle a l’homme et la souvent aider… Vous ne risquez rien, il peut même vous portez sur son dos pour aller plus vite et vous déplacer d’un endroit a un autre.. »

Puis elle tendit sa fine main vers celle de l’homme et la saisie délicatement, elle la dirigea vers l’encolure du cheval et la posa, Lancelot avait la tête baisser et les yeux mi-clos, il était détendue et donc en confiance…

« Vous voyez?… »
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Kant
Admin - Chef de Lydée - Tueur d'Immortels
avatar

Masculin Nombre de messages : 1787
Âge du héros : 35 ans
Né à : Lydée
Fonction : Chef des Sulas
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Mar 30 Oct - 10:52

Malgré tout le sang froid dont Andrew était capable, il n’en était pas moins très méfiant et craintif. L’animal était grand et de le voir ruer, était assez impressionnant, surtout pour lui qui n’en avait jamais vu. Monter sur cette bête ? Quelle drôle d’idée ! Et si elle se rebellait, après tout, tout animal en captivité n’était pas forcément heureux d’être privé de liberté… Et par quelle méthode pouvait-elle contrôler son cheval, puisque tel était son nom. Parlait-elle son langage ? Mais très vite, le chasseur de Lydée qui était connu pour son courage et son expérience montra une de se faiblesses personnelles. Il était loin d’être puissant… il était terrorisé à l’idée de sentir le souffle chaud et que Wendy posa sa main sur l’étalon… Paralysé par sa peur il se laissa faire redoutant de nombreuses choses… Malgré ses émotions, Lancelot ne fit pas un geste brusque et il semblait en confiance lui… Etonné de le voir conciliant, Kant fut d’abord blessé dans son orgueil… Il était mort de trouille alors que le cheval lui restait calme… Le contact bien que forcé eut un effet apaisant. Oh bien sûr qu’il était inquiet ! Mais un petit peu moins…

Etrange que la jeune femme attache à son destrier une telle affection… Rarement Andy avait vu des gens éprouver des sentiments pour des animaux. Bon si, il y avait les chiens… bien que rares à Lydée. En tant que chasseur, lui ne les voyait que sous un attrait primitif en quelque sorte, une source de viande pour la communauté… mise à disposition par le Dieu Okan selon son tempérament du jour. Andrew resta la main posé sur Lancelot quelques instants… Puis voyant qu’il n’avait rien à craindre dans l’immédiat il la retira et récupéra son arc, tombé non loin. Quelle journée ! Le comble aurait été qu’il eut été assommé ou tué par ce marchand d’esclaves. D’ailleurs, vu la façon dont il était armé, Andrew se dit qu’il ferait bien de le renseigner à tout el monde… C’était difficile d’aider les naufragés en temps normal. Hanka étant située plus proche de la côté que Lydée, les pires crapule venaient rafler les trésors, armes, bijoux et leurs propriétaires pour gagner un maximum d’argent et d’estime. Et eux, lydéens arrivaient toujours à la traîne en fait… avec très peu de moyens pour se protéger. Il regarda Wendy et lui dit, sur un ton un peu plus rassuré :

- Je suis désolé… pour votre père… Sarga veille comme il le peut à ce que vous trouviez votre route mais parfois, certains n’en réchappaient pas… Avant de vous accompagner à Lydée, mon village je dois accomplir un rituel pour ce cerf…

Il n’avait pas perdu de vue ses croyances pour autant. Il se mit à genou près de sa proie et murmura une prière à l’adresse d’Okan. C’était une version soft de la prière car normalement il aurait du y mettre plus de temps. En chasseur aguerri, il savait bien que rester à prier le Dieu de la Chasse, ne serait pas bon pour leurs vies… D’autres Hankiens pouvaient se présenter et d’ailleurs… un grondement sourd retentit au loin. Andy se redressa immédiatement et prit Wendy par la main pour la mettre à l’abri dans les fourrés. Il ne respirait que lentement et jeta un œil au cheval. Le grondement se rapprochait rapidement et Andrew chuchota alors à Wendy pour lui demander :


- Chut… pas un bruit, ne bougez plus… votre animal doit se taire et ne pas bouger… Il en va de sa vie… et ne criez pas…

A peine eut-il fini qu’un reptile de sept mètres de haut s’élevait déjà en face d’eux. C’était un T-Rex… Une femelle ce qui voulait dire qu’ils avaient tout intérêt à rester immobiles, invisible. L’imposant dinosaure respira le cadavre du cerf et l’engloutit en deux bouchées. Il dégageait une odeur pestilentielle et Andrew qui savait à quel point cela pouvait impressionner rapprocha Wendy de lui. Mais, le paradoxe se créa lorsque le lézard carnassier cria. Kant ne bougea pas il était plutôt calme… contrairement à tout à l’heure où il avait vu un animal de 2 fois les tailles d’un homme ruer et où il avait eu peur. Comme s’il se sentait observé, le T-Rex darda sur eux ses yeux et tourna la tête dans sa direction. Andrew ne bougea plus… pourvu que Wendy et Lancelot en fassent autant…

_________________
I wait the wave...
I have a wave inside my soul. Lots of drum in my heart. I think... it's love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Mar 13 Nov - 21:45

Elle sourie lorsqu’elle vit que l’homme se décontractée un peut, ça n’était pas encore sa mais au moins il serait moins méfiant envers son cheval, de toute façon Wendy lui prouverait que l’on peut avoir confiance en son destrier, et elle pensa même que sur cette île, il devait galopait en liberté…
L’homme ramassa son arc, avant de regarder autour de lui, sûrement pour s’assurer qu’il n y avait pas d’autres danger éventuelles.


« Je suis désolé… pour votre père… Sarga veille comme il le peut à ce que vous trouviez votre route mais parfois, certains n’en réchappaient pas… Avant de vous accompagner à Lydée, mon village je dois accomplir un rituel pour ce cerf… »

Wendy eu un faible sourire, vu la façon dont il parlait, il devait sûrement lui parler d’une quelconque déesses, mais elle ne dit rien, car même si elle n’était pas croyante, elle respecter ceux qui pratiquer…
Lydée son village? Alors apparemment il y avait d’autres humains ici, et pas qu’un peu, vu qu’il venait de se faire attaquer par un autre, il devait y avoir des sortes de clans. Ceci dit, l’envie d y aller ne la branchée pas vraiment, elle aurait préférer rester seul avec Lancelot a oublier sa peine, et le fait de s’intégrer dans un village qu’elle ne connaît pas et surtout le fait qu’elle risquait de se retour ver seul et de trouver les regards sur sa couleur de cheveux ou encore ses percings la mettait mal a l’aise rien que d y penser…
Elle fit une moue, reportant son attention sur son sauveur, qui apparemment effectuer un rituel pour remercier son dieu de lui avoir apporter de la nourriture… Mais a peine eu t’il finit qu’une sorte de tremblement se fit sentir, Wendy se contenta de regarder par terre, les feuilles bouger, même Lancelot plaça ses oreilles en arrière surpris de sentir la terre trembler. Plus le bruit d’un énorme boum se rapprocher, plus la terre se mit a trembler plus fort, cela perturber la jeune fille…
Il lui prit la main, les mettant en sûreté derrière des fourrées, elle ne comprit pas tout de suite, de toute façon elle ne tarda pas a comprendre vraiment ce qui ce passer.


« Chut… pas un bruit, ne bougez plus… votre animal doit se taire et ne pas bouger… Il en va de sa vie… et ne criez pas… »

A peine avait elle ouvert la bouge que le mystère se régla, en face d’eux se tenait un T-Rex… Attendez un peu, un dinosaures ici? Maintenant? Ils étaient pas censée avoir disparu il y a des années de cale dans une sorte de grand cataclysme?
Elle serra plus fort la main de l’homme, ne sachant pas vraiment quoi faire…
Lancelot lui était tendu, les oreilles pointait en avant, les naseaux dilatées a la vue de ce géant… Lorsque le T-Rex cria Lancelot recula d’un pas, son instant allez prendre le dessus et Wendy ne pourrait pas le contrôler… Ceci dit elle prit son courage a deux mains et rapprochant son visage de celui de l’homme a côté d’elle elle murmura le plus doucement possible, asseyant de paraître le plus calme possible lui dit.


« On pourra pas tenir longtemps, il nous trouverait sur, et ce n’est pas un simple cerfs qui lui ferait son déjeuner… Je pense que sa lui plairait de nous avoir en dessert… »

Elle ferma les yeux, reprenant son souffle doucement et continua…

« A trois, je vais monter sur mon cheval, vous vous hisserez vous aussi derrière moi… Et accrocher vous a ma taille, il peut largement nous porter tout les deux, je vous demande simplement de me faire confiance… »

Elle rouvrit les yeux, et lut l’expression de terreur sur le visage de son interlocuteur, monter sur le dos de son cheval semblait un énorme sacrifice… Mais il tourna la tête vers le destrier et compris qu’elle n’avait pas tort…
Elle lâcha la main de l’homme, attrapant les rênes de Lancelot, puis elle compta… Un…Deux…


« Trois !!! »

Tout se passa vite elle sauta sur le dos de Lancelot, aidant l’homme lui aussi a se hisser, lorsqu’elle sentit les mains se posée autour de sa taille elle talonna Lancelot, qui ne se fit pas prier pour piquer un triple-galop… Bien sur le T-Rex les avait vue, et n’avait pas l’air content de les voir s’enfuir a toute allure, la course poursuite commença…
Wendy serait ses jambes fort, pour garder la pression et faire avançait de plus en plus vite Lancelot, qui touchait presque pas le sol, le bruit de ses sabots se faisant de plus en plus rapide, ils continuèrent leurs course folle au moins pendant cinq bonnes minutes et la le drame arriva…
Devant elle un ravint de plusieurs mettre leurs faisait fasse, il n’avait pas vraiment le choix a cette instant, soit il sauté, soit il rester a la porter du T-Rex…
Wendy raccourci les rênes et serra les jambes encore plus, sentant les mains de l’homme se crispée a la vue du ravins sans pour autant qu’il ralentissent…
Lancelot accéléra a la vue du ravin, c’était bon signe, lorsqu’il fut en face il fit un telle bont en avant que le ravin semblait un mauvais souvenir, ceci dit l ‘arrivée ne se fit pas douce, et ils tombèrent tout les trois au sol… Au moins le T-Rex ne pouvait plus les toucher et cria en les voyant de l’autre côté…
Wendy se releva vite et se jeta vers l’homme par terre, elles mit a genoux a côté de lui…


« Vous allez bien? »
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Kant
Admin - Chef de Lydée - Tueur d'Immortels
avatar

Masculin Nombre de messages : 1787
Âge du héros : 35 ans
Né à : Lydée
Fonction : Chef des Sulas
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Mer 14 Nov - 18:13

Terrifié était un mot bien particulier mais il ne convenait en aucun cas à l’état d’esprit d’Andrew. Après que Wendy soit montée sur le cheval, il ne put s’empêcher de trembler légèrement. Mais devant les rugissements surpris du dinosaure, il monta dessus sans trop se faire prier. L’instinct de survie ! Il animait tous les êtres de l’Île, homme ou animaux… Mais il aurait préféré courir à leur côté que de monter sur le destrier. Il manqua tomber en arrière lorsque Lancelot partit au triple galop. Il courait très vite… trop ! Il en avait mal au cœur… inutile d’imaginer la couleur de son visage s’il montait dans une voiture… Il sentait son estomac se nouer. Derrière eux, le T-Rex s’était élancé… il courait plus vite qu’eux mais heureusement, les arbres le ralentissaient. Andrew ne savait plus où il en était, il ferma les yeux pour tenter d’arrêter ce tournis qui le prenait. Et puis, lorsqu’il les rouvrit, il avançait vers un ravin. C’était fini d’eux… il ne pourrait jamais fuir le monstre de muscles et de puanteur qui ouvrait la gueule à une dizaine de mètres d’eux.

Mais Wendy ne l’entendait pas de cette oreille, elle fit accélérer la cadence ce qui manqua désarçonner Kant. Avant même qu’il ne hurle sa désapprobation, ils avaient sautés de l’autre côté. Andrew adressa alors une dernière pensée à Logan qui allait se retrouver seul et ce fut le choc. La réception laissait fortement à désirer et le Lydéen se sentit expulsé dans les airs. Il tomba, face contre terre et glissa contre un tronc qui stoppa sa glissade. Une douleur vive lui transperça la poitrine et la surface de la peau. Il se recroquevilla en massant ses côtes qui fort heureusement n’étaient pas cassées. Il ouvrit les yeux en grimaçant et vit la cime des arbres et Wendy près de lui. Il se redressa légèrement et regarda Lancelot qui semblait ne pleine forme. C’est là qu’il se jura de ne plus jamais monter sur cette bestiole ! En tout cas, pas avant un cas d’extrême nécessité. Il répondit d’une voix tremblante à Wendy :

- Je crois que ça va… mais… nous avons eu de la chance qu’il y ait eu ce ravin… sans lui, il nous aurait rattrapés…

Il retint alors avec difficulté un haut-le-cœur, ce qui lui coupa le souffle. Son cœur battait à tout rompre et sa respiration était saccadée. Des frayeurs comme celles là il n’en n’avait jamais eu auparavant, sauf lorsqu’il avait voulu traverser la rivière… en fait, en essayant de traverser là où il avait pied, son pied glissa sur les cailloux et il tomba tête la première sous l’eau. Il avait toujours eu peur de ça… et donc, par conséquent, il ne l’avait jamais fait avant et il oublia de retenir sa respiration… Il manqua mourir d’étouffement, et il s’était juré de ne plus pénétrer dans l’eau qui lui arrivait au dessus de la taille… Il tenta alors de se calmer, c’était important pour qu’il puisse continuer à parler. Mais surtout pour qu’il puisse se retrouver… car il était perdu. Son cerveau était bien trop occupé par le cheval et son galop. Il respira profondément… ferma les yeux pour tenter de retrouver son calme…

- Je… je ne monterais plus là-dessus… ne le prenez pas mal… mais cela va beaucoup trop vite pour moi… et puis, la chute est douloureuse… Et vous, vous n’avez rien ?

Il regarda Wendy et se releva. Il sentit ses jambes craquer et il lui fallut un instant pour retrouver une certaine stabilité. Il regarda Lancelot d’un œil toujours méfiant mais plus enclin à lui accorder sa confiance. Il essuya son visage poussiéreux avec son bras et s’approcha de l’animal. Wendy était habillé, elle, par conséquent ses vêtements avait empêché les écorchures diverses. Andrew par contre était couvert d’éraflures, surtout sur les jambes et le ventre. Ajoutez à ça qu’il était couvert de poussière et de terre, et vous obtenez le type le plus repoussant de Lydée… Il posa sa main sur le cou du cheval, comme pour le remercier… quelques secondes à peine puis il s’en éloigna un peu.

- Il faut rentrer… au moins à Lydée… seulement, je marcherai… Vous aviez l’air étonné de voir ce T-Rex, vous n’en aviez jamais vu avant ? Vous savez, ils sont dangereux sauf si vous restez immobile. Ce n’est pas comme les vélociraptors… eux sont très malins… trop parfois… Vous avez soif ?

Il tendit alors la gourde qu’il venait de décrocher de sa ceinture. Elle n’était qu’à moitié remplie mais cela suffirait. Kant reconnaissait l’endroit, ils étaient non loin de Lydée, une à deux heures de marche, tout au plus… Après ce qu’ils venaient de vivre, il préférait partir plus calmement… Trop d’émotions sans doute…

_________________
I wait the wave...
I have a wave inside my soul. Lots of drum in my heart. I think... it's love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Jeu 15 Nov - 22:45

Wendy lorsqu’elle vu Andrew se levait eu un petit rire, apparemment cette folle galopade l’avait complètement mit en méfiance sur le fait de monter sur les chevaux !!! Mais elle sourit et trouva presque mignon lorsque celui-ci alla flattée l’encolure de Lancelot, elle en sourit avant de se lever… Puis Lancelot donna un léger coup de tête amical a Andrew l’air de dire « T’en fait pas mon pote j’a adorer moi !!! »
Wendy regarda autour d’elle et frissonna, une forêt vaste et des dinosaures maintenant, apparemment elle n’était pas au bout de ses surprises sur cette île, elle croisa même les doigt pour faire en sorte qu’elle puisse ne pas rencontrer pire… Elle souffla, et s’avança vers l’homme et son cheval, avant de baisser les yeux et de dire d’une petite voix timide…


« Merci de m’avoir sauver tout a l’heure… Je m’appelle Wendy… »

Lancelot partit d’un coup au galop dans la forêt en poussant un hennissements strident… Wendy cria derrière lui pour qu’il revienne mais l’étalon avait sûrement flairer quelques choses d’autres de bien plus intéressent que la voix de sa jeune cavalière… Elle courra mais peine perdu le cheval était déjà loin… Les larmes aux yeux, commençant a paniquer elle se retourna et dit d’une voix vite et paniquée…

« Je dois partir le chercher… Je… Je pourrais pas continuer sans lui… Je ne connais personne… On me rejetteras… Comme toujours… Je… »

Les larmes coulait sur son visage, bien que sa rencontre avec Andrew était bien sympathique, le fait d’avoir perdu son père dans ce maudit naufrage lui avait brissée le cœur, et en plus maintenant la dernière personne qu’elle aimait venait de partir a fond sans grande explication… Elle regarder la forêt ne sachant pas si elle allait avancer ou rester la… Ne sachant pas si elle allait survivre ou pas…

[HJ: Désolé je savais pas trop quoi répohndre =S]
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Kant
Admin - Chef de Lydée - Tueur d'Immortels
avatar

Masculin Nombre de messages : 1787
Âge du héros : 35 ans
Né à : Lydée
Fonction : Chef des Sulas
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Sam 17 Nov - 20:44

Il eut un petit écart sur le côté lorsque Lancelot s'élança dans la forêt. Cette fois, il n'eut pas peur. Il fut juste surpris par sa réaction. Où pouvait-il bien aller comme ça alors qu'il ne connaissait même pas l'Île ? Pourtant, il n'y avait rien à l'horizon, pas une seule créature sauvage. C'est comme si l'animal sentait que leur avenir n'était pas à Lydée. Andrew se faisait peu à peu à cette idée... Et si, finalement Sarga les destinait à une autre communauté ? Celle d'Oderne ? Ils avaient échappé au marchand d'esclaves, et Lancelot s'étatait enfui dans la direction de l'autre ville.

Et puis après ces questions théoriques, il y avait la pratique. Lydée était perchée dans les arbres... Comment faire monter un cheval là-haut ? Les nacelles étaient trop petites et puis il n'y aurait pas d'herbe pour brouter. Au pire, il pouvait toujours confier la monture aux Qwels... mais Wendy serait séparée de lui. Pour la première, Andrew se dit qu'il valait mieux les guider ailleurs... Cela ne remettait rien en cause. Il leur permettrait juste de rester ensemble et d'être heureux. Andrew prit la main de Wendy et lui dit sur un ton neutre :

- Lydée vous protègera... mais vous ne pourrez pas être tout le temps avec Lancelot... il ne pourra pas monter dans les arbres... il devra rester en bas... je sais ce que vous devez ressentir. Votre père était très important à vos yeux et je sais ce que ça fait de perdre quelqu'un que l'on aime... en revanche j'ignore ce que c'est que d'être seul sur une île perdue sans connaître qui que ce soit... Je ne sais pas trop quoi vous dire... je pense que je devrais vous accompagner pour le retrouver. Il se dirige vers Oderne. Si c'est le cas, je ne pourrais aller bien loin... mon village risque de s'inquiéter.

Et puis, il n'aimait pas les oderniens... Leur village était loin, en plus. Il ne lui restait pas assez d'eau. Wendy aurait donc le choix et Andrew savait déjà lequel elle allait faire. Il était entièrement normal qu'elle se rattache à la seule créature qu'elle connaisse. Ainsi allait les choses et Kant ne pourrait pas s'y opposer. Contrairement à Hanka, Lydée n'amenait pas les naufragés de force au Village. La jeuen fmeme serait donc libre de choisir. Il se mit donc en route à la suite du cheval, Wendy marchant à ses côtés.

- Je ne peux pas décider à votre place, il faut plusieurs jours avant d'atteindre Oderne. Ce n'est pas un village très sûr mais on y considère les naufragés comme bienvenus aussi. Leur liberté est préservée, contrairement à Hanka, l'endroit d'où provenait ce marchand d'esclave. Les Oderniens sont discrets... ce sont de terribles assassins et je dois avouer que je ne les aime pas beaucoup. Néanmoins, il vous accueillerons mieux que les Hankiens. Je ne vous oblige à rien... j'ai un fils aussi que je préserve du danger le plus possible... Il est tout ce qui me reste de ma famille, alors je ne vous juge pas sur le choix que vous allez faire.

_________________
I wait the wave...
I have a wave inside my soul. Lots of drum in my heart. I think... it's love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Dim 18 Nov - 17:39

Elle retira sa main vivement de Andrew… Elle recula en le regardant, décidément il l’effraya, de quoi parlait t’il? De villages? De naufragées ? D’assassins… Wendy eu un sourire nerveux… Elle commença a regarda autour d’elle, ou était elle tombait? Une île remplit de dinosaures qui sont censées avoir crevée y a longtemps, un homme habillée au temps de la préhistoire, plusieurs communauté apparemment plus cinglée les unes que les autres… Elle agita ses mains devant elle en coupant la parole nette a Andrew…

« Attendez… Je ne sais même pas qui vous êtes, qui me dit que vous faites pas parti de ces machin… ? »

Elle le regarda, toujours une distance entre lui et elle… Elle passa ses doigt pour essuyer ses larmes tombait…
Lorsqu’il lui parla de son fils, elle eu le cœur serrer, lui aussi avait perdu des membres de sa famille… Elle secoua sa tête, comme pour chasser ses pensées, qui l’empêcha de réfléchir… Elle sentit un vide sous ses pieds.. Sa tête commença a tourner, les images autour d’elle flou…
Elle essaya de se ressaisir, mais rien n y fait. Elle entendit Andrew lui demandait si sa allait, mais difficilement elle pue lui répondre, elle ouvrit la bouche, mais aucun son n’en sortie…
Elle s’accrocha a un arbre a côté d’elle, fermant les yeux, sa tête commença a lui faire beaucoup mal, comme si quelqu’un essayait de rentrer dans sa tête, et qu’elle lutait contre…
Elle tomba doucement a terre, ses jambes n’arrivant plus a la porter, sa fièvre monta, ce qui la fit transpirer beaucoup…
Elle toussa avant de sombrer lentement dans un coma…
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Kant
Admin - Chef de Lydée - Tueur d'Immortels
avatar

Masculin Nombre de messages : 1787
Âge du héros : 35 ans
Né à : Lydée
Fonction : Chef des Sulas
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Mar 20 Nov - 0:45

Andrew eut beau la secouer rien ne le fit sortir de sa torpeur. Il posa ses doigts sur son cou. Son cœur battait faiblement et sa respiration était légère. Il resta surpris. Que lui arrivait-il ? Et pourquoi ? Son état avait l’air tout à fait bien quelques secondes plus tôt. Il eut alors comme première hypothèse que Lancelot y était pour quelque chose. La disparition du cheval avait peut-être eu un effet négatif sur la jeune femme. Un peu comme un essaim sur un arbre. L’un avait besoin de l’autre pour survivre. Il lança un regard dans la jungle épaisse. Aucun signe du cheval. Il se dit que lui aussi était sans doute tombé raide mort… ou dans un coma identique à sa propriétaire. Il versa un peu d’eau sur son visage pour la réanimer mais toujours rien. Un T-Rex aurait pu sauter à côté d’elle à pieds joints qu’elle ne se serait pas éveillée. Il La mit dos contre un tronc d’arbre et s’éloigna en criant :

- Euh… Cheval ?!?

Et oui, Wendy ne lui avait pas mentionné le nom de son animal et Andrew disait ce qu’il croyait être un cri d’appel. En fait, il n’y eut rien en retour et malgré ses nombreuses exclamations. Il retourna auprès de Wendy et la regarda songeur. Il ne pouvait pas la laisser ici. Ce serait l’abandonner à son sort. Il fallait qu’il l’amène à Lydée. Sa vie en dépendait. Sans réfléchir davantage il la souleva à l’aide de ses bras musclés. Elle était étonnamment légère. Il se demanda quel âge elle pouvait bien avoir. En apparence elle lui semblait femme… mais visiblement elle ne l’était pas tout à fait. Elle faisait jeune mais Kant ne pouvait se douter que c’était une adolescente. Il avança dans la forêt, en direction de Lydée. En tout, une chose était certaine, elle s’était trompée lourdement… il n’était pas un Hankien, ni un assassin. Wendy n’aurait pu rêver mieux que de tomber sur un lydéen.

Durant le trajet, il ne se produisit rien de notable. Ils étaient à cinq minutes de Lydée, lorsqu’Andrew tomba nez à nez avec un Qwel. La petite créature avança vers lui avec un peu d’appréhension. Elle désigna la jeune femme et demanda :

- Morte ?

- Non, évanouie… Tiens… tu tombes plutôt bien… Nous étions trois, une bête appelée « cheval » l’accompagnait. Mais il a eu peur de je ne sais trop quoi et il s’est enfui. Peut-être que toi et des amis vous pourriez le retrouver…

- Lydée à garder… impossible…

- Je sais… je demandais juste comme çà… Cet animal est la seule chose qu’il reste à cette naufragée… Le retrouver l’aiderait à se sentir bien au Village. Si vous avez le temps, je vous en serais reconnaissant.

- Demander aux autres et voir… Nous promettre rien…

Andy acquiesça et eut un sourire plein de gratitude. Il continua alors vers le Village. Arrivé aux nacelles, il assit Wendy dedans et massa ses bras endoloris. Il avait mal, le poids de la jeune fille, bien que léger avait déclenché quelques courbatures dans ses muscles. La nacelle monta et ils arrivèrent alors à la cime des arbres, à l’entrée de Lydée. Andrew était soulagé d’être rentré chez lui. Il avança vers l’infirmerie, enfin l’hospice, l’endroit où les meilleurs guérisseurs du Village soignaient toutes les blessures. Il croisa Guerel sur le chemin qu’il salua. Mais ils ne parlèrent pas. Les deux étant pressés. Andrew arriva enfin à l’endroit voulu. Il allongea Wendy sur une couche vide et chercha du regard une personne susceptible de l’aider.

Cette dernière sembla surgir de nulle part et poussa Andrew de façon si énergique que ce dernier manqua tomber. Elle passa la langue entre ses lèvres et grogna. C’était une femme, d’une soixantaine d’années. Elle avait des cheveux blancs ébouriffés qui lui donnait un air de sorcière ou de scientifique fou à la « retour vers le futur ». Elle souleva une paupière poussa un autre grognement puis asséna une claque à la jeune femme.

- Je l’ai déjà fait… elle ne s’est pas…

- Hum… oui… vois ça… elle est knock out ! C’est tout, un bon sac de poivre devrait la réveiller de façon rapide… Où m’as-tu dégoté ça ? C’est une gamine… à en juger par la taille de ses dents… et leur propreté elle n’est pas d’ici et elle a moins de seize ans… J’espère que ce n’est pas une racoleuse d’hommes ! Cette fois je l’envoie direct à Hanka avec ses affaires ! J’ai de doutes, regarde moi cet accoutrement et cette coiffure… hurk !

- Je ne sais pas, je l’ai trouvé avec un drôle d’animal… elle a perdu son père…

- Un animal ??? Encore une qui a laissé un Hankien profiter d’elle ! Hurk ! Quel gâchis !

- Non… un vrai animal… « Cheval »…

- Hum… Quoiqu’il en soit, elle va avoir droit à un bain séance tenante. Elle a une odeur de sardine pourrie ! Et puis, je doute qu’elle soit capable de se laver toute seule.

Et sur ce elle alla préparer une bassine d’eau tiède. Pendant ce temps Andrew regardait la jeune fille. Elle était donc adolescente. Il essuya son front de sa main où quelques gouttes de sueur apparaissaient. Mais il reçut un coup derrière la tête et dans le bas ventre. Victoria, la femme avec qui il avait parlé tout à l’heure venait de la battre à coup de seau. Un peu plus et elle la castrait ! Cette vieille folle, il allait se mettre à crier lorsqu’elle le devança :

- Les mâles ! Vous êtes tous les mêmes ! A profiter de n’importe qui même d’une fillette qui dort ! Hurk ! Tu m’écœures Kant, bouge donc tes attributs de là !

Il resta bouché bée, comme un poisson qui nageait dans un aquarium. Il n’avait rien voulu faire d’autre que témoigner de l’affection c’est tout ! Il lança alors d’un ton dur le temps que Victoria porte Wendy jusqu’à la bassine.

- Je n’ai jamais rien fait de la sorte ! Je ne m’attaque pas aux enfants ! Elle pourrait être ma fille ! Elle ne fait pas son âge !

- Ouais ouais… Hurk ! Trouve les excuses qu’il te faut ! De toute façon, je le dis… rien en vaux l’absence d’homme dans la vie d’une femme pour être heureuse. Nous nous suffisons à nous même et entre nous, la douceur est innée. Vous n’êtes que des rustres ! Tu veux peut-être une peinture ?

Elle lui jeta une brosse en pleine figure et lui fit signe de se retourner. Ce qu’il fit. Mais il continuait toujours de parler, visiblement scandalisé par les propos de l’infirmière qui de ce temps ôtait les vêtements sales de Wendy :

- Tu as bien une façon de me juger alors que je lui ai sauvé la vie. Je n’ai pas d’arrière pensée… j’espère qu’elle va se rétablir… et j’espère aussi qu’on retrouvera son animal, c’est la seule chose qui lui reste.

Il entendit un bruit d’eau. Victoria venait de mettre Wendy dans la grosse bassine et y versait déjà un mélange de poudre de plantes, semblable à du savon. Le contact de l’eau sembla éveiller Wendy et Andrew, qui tournait toujours le dos, continua sans se soucier du fait qu’elle puisse l’entendre :

- Je n’avais jamais vu une chose pareille… c’était effrayant et à la fois étrangement mystérieux… Elle semblait en harmonie avec lui… elle en avait presque le contrôle… si elle n’avait pas été là, je serais dans le ventre d’un des T-Rex… et je n’aurais pas grand-chose pour me consoler. C’est peut-être une gamine mais en tout cas, elle est courageuse !

_________________
I wait the wave...
I have a wave inside my soul. Lots of drum in my heart. I think... it's love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Mar 20 Nov - 21:24

Wendy ne devait pas supporter le climat de ce nouveau monde… Ou elle avait trop paniquer, prise d’une certaines peur son corps n’as pas réussi a gérer ces émotions… En tout cas, personne n’aurait pue vraiment dire ce qui c’était passée a ce moment la…
Elle n’était pas encore revenue a elle, elle commençait a s’éveiller un peu, entendant autour d’elle un bruit de conversations dont le ton se lever quelques fois, elle voulue demandée a ses personnes d’arrêter de crier, mais c’est yeux refusèrent de s’ouvrir, et sa bouche ne pouvait s’ouvrire.
Elle se sentit être déshabillée, mais que pouvait t’il se passer? Était elle toujours avec l’homme de la jungle? Ou simplement c’était lui qu profitait d’elle alors qu’elle était évanoui… Puis elle se sentit transporter, et enfin elle sentit de l’eau tiède autour d’elle, apparemment on l’avait plongée dans un bain, mais pourquoi faire ? Ce n’est que lorsqu’elle sentit une odeur horrible que ses yeux s’ouvrire…
Doucement mais sûrement elle tourna la tête, elle le vit le dos tourner a elle, parlant a une sortes de vielles a l’haleine mal placée…


« Je n’avais jamais vu une chose pareille… c’était effrayant et à la fois étrangement mystérieux… Elle semblait en harmonie avec lui… elle en avait presque le contrôle… si elle n’avait pas été là, je serais dans le ventre d’un des T-Rex… et je n’aurais pas grand-chose pour me consoler. C’est peut-être une gamine mais en tout cas, elle est courageuse ! »

Elle arqua un sourcils… Gamine elle? Il doit y avoir erreur, elle avait simplement 19 ans voir 20 bientôt, certes elle n’était pas très grande, et le fait que ses cheveux soi rose pouvait lui donner un air de fillettes, mais en aucun cas elle n’était gamine comme il le prétendait tout deux…
Courageuse? Oui d’un certains point elle aimait l’action et souvent n’avait pas froid aux yeux, elle n’avait pas peur, et puis de toute façon elle n’avait pas trop le choix…
L’odeur du bain lui remontait sacrément dans le nez, et elle éternua, les deux personnages se retournant d’un coup, mais Andrew se retourna vite fait…
Wendy se leva doucement, agrippent une serviette et la plaçant autour de sa taille, la vielle essaya de l’allonger sur un lit mais Wendy la repoussa gentiment et se plaça devant Andrew…


« Déjà de un je ne suis pas une gamine, j’ai 19 ans et la majorité passée !!! »

Elle essaya de se grandir, bien que il la dépassait largement de trois têtes…

« De deux je vous avait demander de me laisser… »

Puis elle eu un petit sourire amusée, et regarda autour d’elle… La pièce semblait appartenir a une sorte d’infirmerie primitive, mais l’effet faisait qu’elle était très chaleureuse…Reportant son regard sur l’homme elle lui dit :

« Mais apparemment je me suis trompé sur vous… Vous m’avez sauvez la vie et je vous le doit… »

Puis elle regarda la vielle et lui demanda vite.

« Je peux avoir mes vêtement je vous prie? »
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Kant
Admin - Chef de Lydée - Tueur d'Immortels
avatar

Masculin Nombre de messages : 1787
Âge du héros : 35 ans
Né à : Lydée
Fonction : Chef des Sulas
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Sam 24 Nov - 23:34

Andrew regarda Wendy… Dix neuf ans… Il jeta un œil surpris à Victoria qui en toute réponse lui offrit un sourire fortement amusé. Elle l’avait mené en bateau et il avait marché à fond. Il avait bien envie de lui faire avaler l’eau du bain mais ce serait odieux de faire ça devant la jeune femme. De toute sa vie, il n’avait jamais autant envie de se faire tout petit. Comme quoi lui aussi pouvait être pris pour un imbécile, il ouvrit la bouche pour s’excuser mais il vit que la jeune rescapée ne lui en voulait pas tant que ça. Il fit un sourire amical et lui dit :

- Je n’allais pas vous laisser toute seule… disons que je vous ai rendu votre geste… sans vous le T-Rex aurait mangé lydéen… Et puis, je ne savais pas pour votre âge, désolé… une certaine vieille femme m’a sorti une théorie fumeuse à ce sujet et je l’ai cru…

Il adressa un regard noir à Victoria en roulant des yeux. Celle-ci lui adressa une grimace et répondit cash à Wendy qui voulait récupérer ses vêtements, chose normale en somme :

- Ces bouts de tissus qui ne ressemblent à rien ? Vous ne croyez quand même pas que vous allez vous balader accoutrée de cette façon, non ? Il ne manquerait plus que Kobol me mette enceinte ! Hors de questions que vous mettiez ces… machins… Croyez-moi ma petite, je vais vous trouver une chose de bien plus présentable !

Et sans lui laisser le temps de répondre, elle ramassa les affaires modernes de Wendy et se dirigea à l’arrière, en marmonnant dans sa barbe des propos incompréhensibles.

- Euh… oui… je vous aurais expliqué ça autrement mais à Lydée, comme il fait chaud… et bien nous portons le pagne… c’est différent de ce que vous avez vu dans votre… lieu d’origine… Mais… je comprendrais bien que vous ne vouliez pas vous mettre dans cette tenue là…

- Kant ! Par les maîtresses de Kobol arrête-toi donc de faire des mimiques… J’ai trouvé la chose qu’il faut à cette… comment ?

- Wendy, précisa le Maître Intendant.

- Peu importe… Voilà, tenez ! C’est ajustable à votre taille…

Elle lui tendit un pagne et un haut léger. En fait, ce que cherchait à lui expliquer Andy, c’est qu’à Lydée, la majorité des habitants homme ou femme se baladaient en ce que dans son pays on appelait « sous-vêtements ». Pas sûr que la jeune fille accepte… Andrew intervînt alors, sans savoir ce qui allait s’ensuivre :

- Euh… tu n’aurais pas moins… je veux dire, tout le monde ne porte pas le pagne… tu pourrais lui donner une tenue plus proche de la sienne, qu’elle s’y habitue…

- Tss… Kant tu es en mauvaise posture pour parler de pudeur ! Si les gens savaient ce que j’ai vu…

Le chasseur resta pétrifié… Oh oui, il savait de quoi elle parlait… Victoria travaillait depuis de longues années à l’infirmerie… elle était une des plus casse-pieds dans son genre… Un après midi, elle avait quitté son poste pour quelques instants. Andrew et Laureen, en avait profité pour laisser aller leurs émotions à l’arrière, dans la petite pièce où elle rangeait les lotions. Quelques instants plus tôt, Andrew avait été amené par sa femme pour une blessure à la jambe, pas très grave… Enfin bref, le Maître Intendant avait été surpris alors qu’il avait ôté son pagne et depuis, il était toujours mal à l’aise lorsqu’une allusion était faite, surtout par l’infirmière.

- Tu avais dit que tu ne dirais rien…

- Je n’ai rien dit, mais si on écoutait tout les olibrius de ton genre Andy, on aurait nos femmes voilées avec le visage caché ! Par Cheera, cette jeune femme a des jolies formes… A vous entendre les mâles, il faudrait qu’elle les voile ! Ma mère m’a toujours dit qu’il fallait montrer ses atouts, sinon, elle n’arrivera jamais à se marier et à fonder une famille !

- Un peu comme toi…, ajouta Kant. Mais il regretta vite ces mots. Sans crier gare, Victoria pris un seau d’eau qui trainait là et le lui jeta à la figure. Andrew était trempé et Wendy avait été éclaboussée. Elle reprit dans un souffle où on pouvait sentir son ton ferme :

- Ma vie privée ne te regarde pas Kant… De toute façon, elle n’a pas le choix ! Ou elle porte ça, ou elle s’en va ! Il est grand temps que Lydée retrouve sa grandeur d’antan que des incapables et des incontinents ont terni avec leurs balivernes et leur méthodes de paresseux !!!

Elle quitta subitement la pièce et claqua la petite porte de bois. Andrew, gêné, s’excusa alors :

- Je… euh… désolé… je ne pensais pas qu’elle agirait comme ça…

_________________
I wait the wave...
I have a wave inside my soul. Lots of drum in my heart. I think... it's love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Mer 5 Déc - 22:53

Elle les regardait tout les deux, tournant la tête a chaque fois pour écouter et regarder l’un et l’autre prendre la parole… Apparemment Andrew avait fait des choses assez osée, et la vielle infirmière lui reprochait d’un air a la fois sévère et amusée… Mettre ce genre d’habits était assez étrange, mais Wendy ne voulait pas offenser qui que se soit. Alors que les deux personnes se disputait elle soupira et saisit les habits des mains de l’infirmière et profitant qu’il ne la regarde pas, elle enfila les vêtements, peut importe si elle montrer ses formes, ou autres même, au moins les gens ne la regarderons pas comme un extraterrestres…
Alors qu’elle achevait de finir d’ajuster la tenue, elle releva la tête subitement, entendant simplement la petite porte de bois claquait, apparemment la discutions entre l’infirmière et Andrew avait réveiller des points un peu douloureux pour elle…


« Je… euh… désolé… je ne pensais pas qu’elle agirait comme ça… »

« Ne vous en faites pas… Tout va bien pour moi, les vêtements ne me gêne pas… »

Elle eu un faible sourire, il n’avait pas a s’excuser, ce genre de scène ne la changeait pas vraiment de ses habitudes…
Perdue dans ses pensées elle pensa subitement a Lancelot… Ou était il ?
Elle le regarda, puis elle sortit de la petite infirmerie, et se rendit compte que… Elle n’avait pas les pieds sur terre, non le village avait était battit en hauteur…
Elle fut pris d’un vertige et recula subitement, rentrent dans Andrew qui l’avait sûrement suivit, elle ne s’enleva pas, pensent sûrement qu’il pourrait l’aider a combattre se maudit vertige…
Mais alors si elle était en hauteur, ou pouvait bien se trouver son pauvre cheval? Lors de son évanouissement dans la forêt, un autre dinosaures les avait il attaquer?
Lancelot était il mort? Andrew lui cachait t’il quelque choses…? Beaucoup de questions se posèrent en même temps… Trop même…
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Kant
Admin - Chef de Lydée - Tueur d'Immortels
avatar

Masculin Nombre de messages : 1787
Âge du héros : 35 ans
Né à : Lydée
Fonction : Chef des Sulas
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   Lun 10 Déc - 13:09

Lorsqu'Andrew la vit sortir puis reculer, il comprit ce qui n'allait pas. Elle avait le vertige... Bien souvent, des naufragés qui venaient ici semblait souffrir du même mal. Andrew l'écarta un peu pour passer devant et il sautilla sur la passerelle. Il avait un peu bête comme ça, surtout qu'il était mouillé mais il expliqua :

- Regardez... C'est solide. Vous ne risquez rien à marcher dessus... Je ne sais pas pourquoi mais vous n'êtes pas la seule à avoir... le... euh... vertige, je crois... Lydée est entièrement construite dans les arbres, vous n'avez pas à avoir peur, elle n'est pas prête de s'effondrer. Ce n'est pas tellement plus haut que Lancelot. Il suffit de ne pas y faire attention. Venez.

Il l'invita à le rejoindre. Mais, il se rendait compte qu'il ne lui avait pas expliqué quoi que ce soit. Andrew ne lui avait rien dit concernant la façon dont elle s'était trouvée ici. Il décida donc de s'expliquer car pour qu'elle le suive, il fallait qu'elle ait un minimum confiance en lui.

- Je ne vous ai pas dit ce qu'il s'est passé... Lorsque Cheval a pris la fuite, vous vous ètes évanouie... Je... Je n'allais pas vous laisser comme ça... alors, j'ai préféré vous ramener... Je sais que c'est un animal qui compte beaucoup pour vous... mais, j'ai jugé que votre vie devait être sauvée. En réalité... je ne sais pas où il est parti... je ne veux pas vous mentir... je ne sais pas s'il est toujours vivant. Et l'Île est immense... cela sera très dur de le retrouver...

Il tendit la main vers la jeune fille afin de l'aider à avancer... Si elle n'arrivait pas à marcher sur des passerelles alors il n'osait même pas imaginer ce que ce serait pour les nacelles... ou les lianes... Andrew avait cependant une question à laquelle il n'avait jamais eu de réponse :

- Pourquoi les gens comme vous, enfin je veux dire naufragés... ont toujours peur lorsqu'ils voient que Lydée est construite dans la cime des arbres ? Vous n'avez pas de passerelles ni d'arbres là d'où vous venez ? Et pourquoi vos cheveux sont de cette couleur ?

_________________
I wait the wave...
I have a wave inside my soul. Lots of drum in my heart. I think... it's love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un sauvetage bousculé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un sauvetage bousculé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Scénario] Le Sauvetage
» [RP] Opération sauvetage
» [Series] et hop....! sauvetage
» [Résolu] Besoin d'aide dans "sauvetage explosif"
» (a faire vivre) Sauvetage, et destruction d'un bastion M.O.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Exilés du Monde :: LES EXILES DU MONDE : L'HISTOIRE :: TOME I : LA MARCHE DES IDRAZITS :: Interludes-
Sauter vers: