AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 06 - Faille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Koah Lang
    Admin
    Vague de l'Omkara
    Amoureux d'Andrew

avatar

Masculin Nombre de messages : 1917
Âge du héros : 26 ans
Né à : Lydée
Fonction : • Ancien religieux d'Okan • Esclave d'Ayreb • Apprenti mage
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: 06 - Faille   Sam 5 Fév - 14:29


LA FAILLE

chapitre final

Le soleil se coucha pour la quatre-vingt-dixième fois depuis le début des affrontements. Du camp des cheeranis, les gémissements des blessées troublaient le calme d’après bataille. Contrairement à ce qu’ils avaient tous imaginés, la forteresse de la Faille résistait assez bien aux assauts des cheeranis. Ni les tricératops qui chargeaient, ni même les boules de feu des mages d’Yrilia ne parvirent à percer un trou dans l’épaisse muraille fortifiée par un alliage inconnu à ce monde. Malgré l’inégalité des combats (tous les trois jours, la faille s’ouvrait quelques minutes afin que de nouvelles troupes viennent renforcer les garnisons déjà présentes), les cheeranis continuaient à se battre pour la survie de leur monde.

- Vingt deux de nos hommes sont morts aujourd’hui, dit Koah en pénétrant sous la hutte d’Ayreb.

- Vingt deux incapables, grogna le chef d’Hanta dont le visage et le torse dépourvu d’armure étaient couverts de sang. S’ils sont tombés au combat, c’est qu’ils ne méritaient pas de vivre !

En silence, Koah s’empara d’une petite bassine, puis il psalmodia une prière et aussitôt, de l’eau chaude la remplit. Debout devant son maître, il entreprit avec douceur de le débarrasser - à l’aide d’une éponge – du sang et de la saleté ramenés du champ de bataille. Au fil des jours, depuis le début des affrontements, entre Ayreb et la Vague, une étrange relation était née. Plus Koah faisait appel à la magie de Torsha, et réveillait ses souvenirs du temps où il était Shaleen, et plus son affection pour le guerrier sanguinaire augmentait. Cela le poussait à apprécier jusqu’aux mains qu’Ayreb posait régulièrement sur lui.

- Dans quelques jours, c’est le Hataan. Les astres seront tous alignés et la magie décuplée. Nous pourrons déclencher sa fureur. Je pourrais les faire trembler de peur et les forcer à retourner dans leur monde.

Une main rugueuse d’Ayreb glissa sous sa tunique et remonta jusqu’à son ventre légèrement rond pour le caresser dans ses contours. Le chef d’Hanka n’eut pas besoin de dire quoique ce soit. Le glaneur avait compris son inquiétude. Depuis que Koah attendait son héritier, le jeune homme sentait que sa vie comptait beaucoup plus qu’il ne voulait bien le laisser entendre. Koah jouissait désormais d’une statut privilégier au sein de la communauté d’Hanka. Les guerriers le respectaient, les esclaves se prosternaient devant lui et les augures lui étaient totalement dévoués. La nouvelle de la future naissance de l’héritier d’Ayreb, né de la Vague, avait été acclamée avec liesse par les hankiens. Une fête grandiose fut même donnée en l’honneur de leur futur souverain que tous espéraient mâle.

- Ton fils va bien. La magie ne l'affecte pas, assura Koah avant qu’un soldat ne pénètre dans la hutte et ne le coupe dans son élan.

- Seigneur, le Conseil de Guerre se réuni sous le pavillon des Dirigeants. Ils n’attendent plus que vous et la Vague pour commencer.

Entendus, les deux hommes se préparèrent rapidement (Ayreb sortant le premier). Même si Koah n’avait aucune envie de rejoindre ce pavillon maudit qu’il évitait depuis trois mois, il se plia aux ordres de son seigneur. Si sa présence était indispensable, ce devait être uniquement que pour finaliser l’assaut de l’ultime bataille. Il était l’être le plus puissant de ce monde. Sa magie ferait sans doute la différence.

Face à son reflet dans un grand miroir sur pied, Koah contempla sous sa tunique propre d’augure son ventre légèrement rebondit. Sur la droite, un peu au-dessus de l’aine, une marque étrange était apparue depuis plusieurs jours. Elle représentait un volcan retourné. C’était la marque de Kobol ! Son symbole ! Le jeune homme était inquiet, mais il tâcha de ne pas le montrer.

Lorsqu’il rejoignit quelques minutes plus tard le pavillon des dirigeants, Koah eut la désagréable impression de n’être pas le bienvenu. Seule Danaé vint à sa rencontre, posant maternellement une main sur son ventre.

- Comment va le bébé ? s’inquiéta-t-elle avec un sourire chaleureux.

- Il va bien.

- Puisque nous sommes tous-là, nous pouvons commencer, dit Gürkan d’une voix portante afin de faire taire la rumeur des conversations autour de la table. Une fois l’attention des seigneurs et autres chefs de guerre capté, il enchaîna : Dans quelques jours, les astres nous seront favorables. Hataan rendra la magie de notre monde plus puissante. Il nous faudra frapper fort si nous voulons les affaiblir suffisamment pour détruire leur maudite muraille. Cette occasion ne se représentera que dans 7 ans ! Nous ne pouvons pas la laisser nous échapper.

_________________

    « JE RESSENS DE VIOLENTES PULSIONSJ'AI L'IMPRESSION DE GLISSER VERS LE FONDSI J'IGNORE D'OÙ VIENT CE FLÉAUJ'ADORE L'AVOIR DANS LA PEAU »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Kant
Admin - Chef de Lydée - Tueur d'Immortels
avatar

Masculin Nombre de messages : 1787
Âge du héros : 35 ans
Né à : Lydée
Fonction : Chef des Sulas
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: 06 - Faille   Dim 3 Avr - 1:20

Durant les 90 jours d'affrontement, beaucoup de choses avaient changé dans les mentalités mais peu dans le rapport de forces. Chaque jour, Andrew plaçait ses ordres. Depuis la dispute avec Koah il ne lui avait plus adressé la parole. Il ne lui accordait même plus un regard. Pourtant lorsqu'il avait appris que le glaneur attendait un enfant d'Ayreb, il ressentit une terrible déception qu'il ne put confier à personne. En effet, deux jours après avoir commencé les combats, il avait tué Crya de ses mains de deux fléches tirées dans le coeur. Cet acte lui avait valu la froideur de tous ses hommes et même des autres divinités. Davik, Tulan et Danaé ne lui adressaient la parole que par nécessité. La déesse de la guérison avait cependant réussi à le convaincre de l'innocence du petit être, qui n'était que le fruit de leur union. Andrew avait aussitôt regretté son geste et meurtri par la douleur d'avoir été débordé par sa colère, il accepta de sauver l'enfant. Ce dernier n'était guère formé encore mais Danaé parvint à le récupérer. Il avait une essence divine en lui, qui le rendait plus robuste. Elle le plaça dans son propre utérus pour qu'il finisse de croître et puisse naître un jour. Kant essayait dans le mesure du possible d'être prévenant et protecteur avec elle.

Après le meurtre de Crya, les hommes avaient eu plus de mal à aller au combat. Le physique avantageux de la divinité les avait beaucoup aidé à se motiver. Le seul Sula qui n'avait pas changé d'attitude c'était Kirion. Le Passeur était aux anges, puisque chaque mort venait constituer son armée d'esprits. Il était toujours aussi cassant et désagréable, encore plus avec Molly qui se plaignait d'être débordée par les soins. L'armée de Kirion n'était pas au complet. Il était en effet impossible au Dieu d'ouvrir totalement le passage et de déchaîner tout son pouvoir. Mais depuis quelques jours, Kirion se montrait impatience. Lors de l'Hataan, il pourrait se servir de la magie pour abattre les dernières barrières et se montrer sous sa plus pure puissance. Pour l'instant, les choses n'en étaient pas là. Andrew avait assis une autorité qui se mêlait à la crainte. Peu de personnes osaient le regarder dans les yeux. Il était isolé mais suffisamment charismatique pour garder ses troupes unies. Ils se trouvaient réunis dans la salle et Gürkan expliqua précisément ce qui allait se dérouler par la suite. Davik déplaça les pions sur la carte et enchaîna :

- Nous devrons frapper aux points stratégiques en concentrant notre force dessus. Si la muraille s'effrite, nous pourrons entrer et continuer notre avancée.

- Il faudra plus que des points stratégiques pour les faire vaciller. Comment évoluent les mages, Avian ?

Le jeune homme avait changé depuis le début des combats. Ses traits avaient muris, sa barbe avait poussé et lui arrivait sur le torse. Il semblait avoir pris davantage de musculature. Il s'exprima paisiblement :

- Doucement. Pour l'instant, pas de véritable évolution.

Comme à l'accoutumée, la voix cassante de Kirion vint mettre l'ambiance :

- Evidemment qu'il n'y a pas d'évolution. Rien n'a changé entre hier et aujourd'hui. La seule chose que l'on doit attendre c'est l'Hataan. Quand la magie sera suffisamment puissante, j'ouvrirais le royaume d'Yrilia. Pour l'instant c'est impossible, c'est Cheera elle-même qui avait placé le sceau. Je suggère que vous arrêtiez de taper bêtement sur ces vermines et que vous fassiez fonctionner votre cervelle. Les mages seront encore plus puissants s'ils ont quelques jours de répit et de repos pour se ressourcer. N'importe quel abruti sait ça.

- Il n'est pas sûr que la barrière tombe Kirion.

- Tulan... je ne te l'ai pas assez souvent dit, mais tu m'emmerdes profond. J'ai de quoi ouvrir la barrière, il ne manque plus que la puissance magique du Hataan. Lorsque ce dernier commencera, Musterion aura récupéré assez de puissance pour dissocier le temps. La Frontière disparaîtra le temps de la bataille.

Un individu entra alors dans la tente principale essouflé. Il déclara, la respiration saccadée :

- D'étranges créatures arrivent... elles ressemblent à... à... des... monstres...

Andrew se leva calmement de son siège et sortit de la tente. Au loin, depuis ce promontoire où ils surplombaient la plaine, il vit en effet un petit groupe de créatures s'avancer vers eux. Elles ressemblaient à de gros éléphants aux cornes impressionnantes et aux cuirasses solides. Il fit signe à Davik de s'approcher et lui dit, suffisamment fort pour que les autres entendent.

- Ils semblent avoir compris ce que nous attendions. Ils ne nous laisseront pas de répit. Ils vont nous attaquer pour que nous ne puissions pas nous préparer à l'assaut. C'est malin. Nous allons être plus intelligents qu'eux. Que tout le monde se replie dans les cavités, je ne veux plus personne à la surface jusqu'à nouvel ordre.

Avec l'aide de quelques mages kabéthiens, spécialisés dans le maniement de la magie terrestre, Andrew avait ordonné la construction de passages souterrains. L'aide des ingénieurs oderniens fut très pratique car grâce à leur savoir-faire, ils purent creuser des galeries sans qu'elles ne s'effondrent. En deux mois, ils avaient terminé le projet et pouvaient donc user de ce réseau pour se cacher. Jusqu'à présent ça n'avait pas été utilisé. Cette idée lui avait été transmise par rêve par Sedna et il l'avait tout simplement mise en oeuvre. Sans plus attendre, les hommes s'activèrent pour transporter les blessés et les armes vers les nombreux passages.

- Rejoignez-les.

- Qu'est-ce que tu vas faire ?

- M'amuser un peu.

Andrew n'esquissa même pas un sourire. Il s'approcha d'Olaek et lui murmura quelques mots. L'assassin parut hésiter mais acquiesça. Il invita les autres à les suivre alors qu'un tremblement se fit entendre. De l'orée d'un bois où personne ne s'était positionné, des masses géantes se déplaçaient lentement, à peine réveillée par leur Maître. L'Elu de Cheera regarda fièrement les Idrazits qu'il venait de réveiller par une simple pensée. Dans les rangs des exilés, rares étaient ceux à traîner. Olaek, attrapa Molly et Danaé par le bras et les conduisit dans les sous-sols, sans les lâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koah Lang
    Admin
    Vague de l'Omkara
    Amoureux d'Andrew

avatar

Masculin Nombre de messages : 1917
Âge du héros : 26 ans
Né à : Lydée
Fonction : • Ancien religieux d'Okan • Esclave d'Ayreb • Apprenti mage
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: 06 - Faille   Ven 30 Sep - 12:44

A chacun des pas des Idrazits, la terre tremblait. Dans une cohue organisée, l’entièreté du camp se retrancha dans les galeries souterraines. Malgré l’agitation qui régnait autour de lui, Koah resta immobile. Son regard était posé sur Andrew, un Andrew qu’il ne reconnaissait plus. De jour en jour, le chef des derniers Sulas s’assombrissait. Il était devenu un homme froid et distant, à cent lieux de l’accessible maître intendant qu’il était autre fois. Les pouvoirs démoniaques qui glissaient dans ses veines lui montaient-ils à la tête ? Ca en avait tout l’air, car comment expliquer si non le plaisir qu’il prenait à détruire ses ennemis par le feu des Idrazits ?

Tandis que les géants, sous les ordres d’Andrew, marchaient à travers l’armée des envahisseurs, Koah fut rejoint par une poignée d’Augures. Avec eux, il descendit dans les tunnels se mettre à l’abris, laissant Andrew seul à son jeu macabre…

******************

Même s’il se savait allongé à cet instant même sur une couche, bercé par le tremblement des pas réguliers des Idrazits qui continuaient sans relâche de combattre, Koah marchait à travers le hall d’un immense temple de marbre. Il rêvait. Il le savait. Mais cela n’empêcha pas son esprit de continuer à s’aventurer entre les milliers de colonnes. Au bout du naos, sur une trône gigantesque trône d’or, Thorin le toisait. Le plus puissant de tous les dieux l’avait encore une fois contacté.

- Le Hataan ne vous sauvera pas, dit-il sans autre forme de préambule et d’une voix si calme qu’elle en était déstabilisante. Il est trop puissant. Qu’adviendra-t-il des tiens lorsque le monde des Morts se déversera comme un torrent de sang, parmi vous, les Vivants.

- Nous n’avons pas le choix. Si nous voulons bouter votre armée hors de notre monde, nous devons utiliser le pouvoir de l’Hataan.

- Ils t’ont convaincu que c’était la meilleure des solutions. Mais ce n’est pas le cas. T’ont-ils parlé de ce qu’il adviendra de lui lorsque l’Hataan se déchaînera ?

De lui… Koah n’avait pas besoin de demander de qui il parlait exactement. Il le savait. Thorin lisait dans son âme comme dans un livre ouvert.

- Tu as beau le cacher aux yeux de tous. Tu as beau l’ignorer toi-même, mais il est bien là : cet amour profond et indéfectible pour lui. Andrew te mépriser et te haïs, et pourtant, tu ne peux t’empêcher de t’inquiéter pour lui.

Majestueusement, Thorin descendit de son trône, puis d’un pas imposant, il s’approcha de Koah.

- Tu es étonnant petite Vague. Vraiment étonnant. L’amour que tu portes en toi pour cet homme est sans limite. Et c’est cet amour qui sauvera ton monde, et non l’Hataan.

- Quoi ? Pardon ? Que voulez vous dire ?

- Tu ne laisseras pas Andrew se perdre plus longtemps. Si il choisi d’utiliser l’Hataan, Andrew moura. Son âme s’éteindra. Et il ne restera plus en lui que la haine. La source d’un Mal insatiable. Tu ne peux nier qu’il a déjà changé. Qu’il n’est plus l’homme bon et charitable qu’il était autre fois. Il siège sur le trône de Kobol. Il est empoisonné et corrompu par le pouvoir. Crois-tu qu’il laissera l’Hataan s’échapper une fois qu’il l’aura entre les mains ? Crois-tu qu’il ne fera pas de mal à ton enfant s’il venait à apprendre qu’il est la réincarnation de Kobol ? (Il sourit.) Je ne suis plus le plus grand ennemi de votre monde. C’est votre dirigeant lui-même qui causera sa perte.

- Pourquoi vous me dites tout ça ?

- Parce que je t’offre une échappatoire.

- Pourquoi ?

- Pour sauver ton monde, et sauver Andrew. Accepte de rejoindre mon Royaume. Rejoins-moi.

Dans un violent haut le cœur, Koah se réveilla, en nage. A côté de lui, Ayreb dormait profondément, et ce malgré les grondements causés par les Idrazits. Depuis combien de temps s’amusait Andrew ? Allait-il seulement bien ? Et si Thorin avait raison ? Et si utiliser l’Hataan allait causer la perte de son âme ? Rapidement, le jeune homme s’habilla et sortit à pas de loup des tunnels. Il utilisa la magie pour déjouer la surveillance des gardes et rejoindre la surface.

Seul au beau milieu de la plaine, Andrew se tenait fièrement, auréolé d’une aura obscure. Le feu ravageait les environs, et dans celui-ci, les Idrazits marchaient. Koah avait conscience qu’il allait se heurter à un mur, mais il devait le prévenir. Il devait essayer ! Pour sauver son âme, mais aussi ce monde.

- Il ne faut pas utiliser l’Hataan ! s’écria-t-il derrière le grand blond. Si tu utilises son pouvoir, ton âme moura. Je ne peux pas te laisser faire ça.

_________________

    « JE RESSENS DE VIOLENTES PULSIONSJ'AI L'IMPRESSION DE GLISSER VERS LE FONDSI J'IGNORE D'OÙ VIENT CE FLÉAUJ'ADORE L'AVOIR DANS LA PEAU »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Kant
Admin - Chef de Lydée - Tueur d'Immortels
avatar

Masculin Nombre de messages : 1787
Âge du héros : 35 ans
Né à : Lydée
Fonction : Chef des Sulas
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: 06 - Faille   Jeu 19 Jan - 4:29

En surface, Andrew ne comptait plus les secondes. Il se sentait comme connecté aux Idrazits. Il les admirait en train de brûler dans un feu ardent toute forme de vie ennemie alentour. Les êtres et la végétation se consumaient. Si pour les premiers cela se traduisait par des cris de souffrance pour la seconde, c'était une odeur terrible de bois brûlé. A chaque adversaire qui tombait, son coeur battait à tout rompre. Au début c'était désagréable, comme une crampe mais rapidement, ce fut une source de joie et d'allégresse. Le désir de détruire se faisait omniprésent. Andrew se laissait aller à sa folie. Il entendit la voix de Koah et se tourna vers lui. Son visage était inexpressif, glacial mais ce n'était pas ça le plus marquant. Il avait les yeux d'un rouge incandescent. Il y voyait même trouble... Sa voix impitoyable trancha l'air :

- Ne pas utiliser l'Hataan reviendrait à tous nous tuer et tu le sais. Jusqu'où vas-tu aller encore hein ? Tu vas inventer une histoire de démons pour attirer l'attention sur toi ? Mais vas-y fais donc... Quand tu seras passé pour un fou, ne viens surtout pas pleurnicher comme une fillette dans mes bras.

Il leva un sourcil et ajouta, prenant un air menaçant :

- A moins que tu ne sois jaloux de mon pouvoir. Toi la Vague capricieuse, tu ne supportes peut-être pas que je sois plus puissant que toi. Quelle ironie pas vrai. J'ai une armée sous mes ordres et toi, qu'est-ce que tu as ici ? Rien, tu n'as plus rien du tout. Tu n'est qu'une petite Vague dans l'océan, une poussière dans l'univers. Nous utiliserons l'Hataan comme convenu et nous exterminerons ces fumiers jusqu'au dernier. Si tu y vois un problème, réglons ça directement.

Un des idrazits tourna son regard vide vers Koah et resta immobile. Andrew soupira d'un air moqueur.

- Tsss... Pourquoi vais-je perdre mon temps avec toi ? Allez, disparais de ma vue et retourne te faire tirer par Ayreb. J'ai du travail...

Il suffit d'un regard pour que le Idrazit se remette à combattre. Aucun des êtres de Kobol ne prenait le soin d'épargner la jungle et une épaisse fumée âcre s'élevait dans l'air, venant masquer la clarté de la lune, à la teinte légèrement rougie.

******

Molly profitait d'un instant de répit pour manger un peu. Elle avait rejoint Avian et Olaek qui discutaient tranquillement autour d'un petit feu de bois. Les galeries étaient suffisamment hautes pour qu'ils puissent marcher sans trop se courber. La jeune femme s'appuya contre le mur, inquiète :

- J'ai la vague impression qu'Andy est sur la mauvaise voie... il a changé...

- Changé ?

Elle adressa un regard méprisant à Olaek et répondit agacée :

- Changé, oui ! Pourquoi tu ne l'as pas remarqué ?

- Non... il ne m'a pas semblé différent.

Avian avala un verre de vin chaud et les coupa :

- C'est la magie. Elle fonctionne sur le même principe qu'un barrage. Le barrage permet de stocker de l'eau mais si l'eau devient trop importante, la digue cède et est détruite. En l'occurence, Andrew est la digue et les dons qu'il a reçu sont l'eau. D'abord Cheera, puis Kobol... et Crya...

- Crya a donné son don à Andrew ?

- Je l'ignore... une chose est sûre, Crya a donné son pouvoir à quelqu'un, il n'y avait plus de magie autour de son cadavre.

- C'est à moi qu'elle a donné son pouvoir.

Avian et Olaek eurent un moment de surprise. Il dévisagèrent Molly avec étonnement et elle expliqua, énervée :

- Arrêtez de me regarder comme ça où je vous crève les yeux ! Elle m'a donné son pouvoir avant de mourir. Elle m'a expliqué que j'aurais mon rôle à jouer dans son histoire. Sauf que je ne veux rien jouer du tout. J'ignore pourquoi elle m'a choisi.

Olaek haussa les épaules et dit sans mettre de gants :

- Peut-être parce que t'as de gros seins et que tu fais un peu pute. J'avoue si t'étais pas ma demi-soeur, j'aurais peut-être tenté le coup...

- Espèce de connard ! Tu vas voir si je suis une pute !

Avian leva le bras d'un air impérieux pour empêcher Molly de se jeter sur Olaek qui de toute façon avait déjà sorti son couteau. Le mage semblait inquiet et c'était bien ça qui avait arrêté les autres.

- Si Crya n'a pas donné à Andrew son pouvoir, ça veut dire que ce n'est peut-être pas la magie qui le corrompt mais l'usure du pouvoir mélée au don de Kobol... Si c'est le cas, cela veut dire qu'il n'est plus fiable et que nous devons nous méfier. Il va chercher à répandre le chaos.

- Andy n'est pas un assoiffé de pouvoir, il...

- Lui non, Molly. Mais son vécu, l'influence de Kobol, tout ça peut faire qu'il se laisse dominer par le pouvoir. Nous combattons depuis longtemps, Andrew a du se perdre en route.

- Et donc, on fait quoi ?

- Rien... cela nous dépasse. J'imagine que si Kirion, Tulan et Danaé ne font rien, c'est probablement pour une bonne raison.

- Ouais, une bonne raison, il peut les crever d'une flèche !

Avian fit mine d'ignorer la remarque.

- Je pense que nous devrions leur en parler. Quand l'Hataan sera là, les pouvoirs qui habitent Andrew risquent d'augmenter de puissance. Et il existe un risque que cette puissance explose, annihilant Andrew et libérant tous les précieux dons qu'il renferme...

- Tulan ne laisserait jamais cela se produire.

- Pour une fois je suis d'accord avec Olaek...

Avian se leva soudain et leur dit :

- Les énergies s'activent... quelque chose ne va pas dehors. Nous devons sortir pour voir.

- Ce ne sera pas nécessaire.

La voix de Davik fit sursauter tout le monde à l'exception d'Olaek. Le Dieu s'approcha calmement et expliqua :

[b]- Dans toutes les guerres, les chefs ont l'âme corrompue. Le seul à même de ramener la lucidité dans l'esprit perverti d'Andrew c'est la Vague. Il est sorti dans ce but, je l'ai vu se hâter. Nous devons simplement attendre que tout soit fini. La Vague va probablement donner un enseignement... espérons-le... et surtout espérons qu'il soit entendu.


********

- C'est une pure folie et tu le sais, Kirion. On ne sait pas ce qu'il se passera lors de l'Hataan.

- Si nous le savons. Nous gagnerons cette guerre.

- Ce monde va être ravagé. Et Andrew aussi.

- Sornettes !


Kirion tapa du poing sur la table. Danaé, Tulan et Sedna le dévisagèrent sévèrement. La Déesse des Océans choisit de prendre la parole, et elle le fit avec sagesse :

- Cheera était ma soeur. Son pouvoir est très précieux, elle est l'Amour, la vie de ce monde. Si Andrew meurt, ce monde meurt et Thorin aura gagné. Les morts doivent rester là où ils sont et nous, nous devons disparaitre. C'est écrit.

- Personne ne va disparaitre. On sait tous qu'une facette de notre âme va survivre dans une enveloppe charnelle.

- Oui, mais si cette enveloppe meurt, nous mourrons aussi et pour toujours. Cheera s'est sacrifié pour toi par le passé Kirion, tu es bien ingrat de l'avoir oublié.

- Ce n'est pas absolument pas comparable.

- Tiens donc, et dis-moi en quoi ça ne l'est pas ?


Sedna pointa un doigt accusateur dans sa direction. Kirion détourna le regard et maugréant obscénité sur obscénité avant de dire, irrité :

- Quel est votre plan ? A part l'Hataan nous ne pouvons pas faire autrement ! Nous n'avons plus le choix.

- Les Kant ne sont pas formés à la magie. Ils ne sont pas des Sulas. L'Hataan va décupler leur potentiel magique. Crya a fait don des siens à Molly. Andrew à lui seul abrite une part de Kobol et de Cheera... quand les astres seront alignés, leur corps ne pourra pas supporter de tels pouvoirs. Ils mourront.


Danaé resta songeuse puis finit par dire :

- Nous avons le choix avec une autre possibilité. Cheera s'est sacrifiée pour empêcher la première invasion. Nous devons désormais en faire de même.

- Aller donner nos pouvoirs à des débiles ? C'est ça le plan de sauvetage ? Non mais vous êtes complètement marteaux ! On court au casse-pipe.


Tulan répliqua fermement :

- Nous avons assez parlé. Il est temps d'agir. Pour nous l'heure est venue. Nous ne servirons à rien sur le champ de bataille. Il est temps maintenant.

- Si Andrew n'est pas capable d'encaisser le pouvoir, qu'est-ce qui vous fait croire que les autres y arriveront ? Vous délirez !

- Nos pouvoirs à nous sont suffisants pour les protéger. Le pouvoir de Cheera ne sera pleinement actif que lorsque nous aurons accompli la fin du rite. Plus nous tardons, plus nous perdons Andrew. Son esprit est meurtri, il faut en finir et maintenant.


Kirion resta silencieux alors que Sedna ajouta, méthodique :

- Il faut nous répartir. Molly possède déjà le pouvoir de Crya et ceux de Danaé seraient tout à fait appropriés. Ayreb abritera les dons de Davik et les miens. Olaek est un Assassin hors-pair. Les pouvoirs de Tulan lui seraient tout à fait appropriés. Tout comme les tiens, Kirion.

- Vous savez que je ne peux donner mes pouvoirs. Les choses ne se passent pas comme pour vous, que ce soit pour moi ou pour Musterion. Si je donne mes pouvoirs, cela se fera à Andrew.

- Non. Si Andrew abrite une part de Kobol, il est dangereux de lui donner le pouvoir du Passeur et de la mort. Mais lui transmettre le pouvoir du temps...

- C'est insensé !

- Il sera parfaitement capable de le supporter.

- Nous aimons tous ce monde. Cheera ne doit pas s'être sacrifiée en vain. N'oublie pas ce qu'elle a fait pour toi. N'oublie pas qu'elle a été sensible à ta douleur. Ne sens-tu pas que ce monde souffre et qu'il s'effrite en lambeaux ? Nous devons le faire avant que l'Hataan n'arrive.

- Si près du but...


Tulan posa une main sur l'épaule de Kirion et lui dit :

- C'est fini. Va chercher Musterion.

Kirion disparut dans un simple crépitement. Danaé demanda, inquiète :

- Si Andrew n'arrive pas à supporter Cheera et Kobol, comment va-t-il supporter Musterion ?

- Ni Musterion, ni Kirion ne vont disparaitre. Ils vont continuer d'exister et viendront protéger Andrew et Olaek de l'intérieur. Mais il y aura des effets secondaires...

- Lesquels ?

- Andrew vieillira moins vite, il verra les autres s'éteindre avant lui. Quant à Olaek, il va devenir aveugle et survivra par delà le temps. Il ne sera pas immortel, son corps va vieillir mais il ne mourra pas, il continuera d'exister jusqu'à ce qu'à la fin des temps... sous la forme d'un cadavre en décomposition.

- Que faisons-nous maintenant ?

- Nous attendons.

- Nous attendons quoi ?

- Que le feu s'éteigne et que tombent les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koah Lang
    Admin
    Vague de l'Omkara
    Amoureux d'Andrew

avatar

Masculin Nombre de messages : 1917
Âge du héros : 26 ans
Né à : Lydée
Fonction : • Ancien religieux d'Okan • Esclave d'Ayreb • Apprenti mage
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: 06 - Faille   Sam 25 Jan - 19:00

La fumée des brasiers allumés par les Idrazits obscurcissaient le ciel. Transformée en véritable fournaise, la vallée périssait à mesure que les géants s'avançaient à travers les légions de Cécrops. Malgré le mépris manifeste d'Andrew, Koah lui faisait face. Il s'en voulait d'accepter de subir autant de souffrance, mais il n'arrivait pas à se résoudre à baisser les bras. Il ne pouvait pas définitivement tourner le dos à ce monde, ni même à Andrew. Aussi incroyable que cela puisse être, le glaneur l'aimait toujours. C'était plus fort que lui. Son âme et son cœur battaient à l'unisson seconde après seconde d'un amour sincère pour lui. D'un amour que seule une âme sœur était capable de ressentir.

« Tu me hais donc à ce point pour ignorer aussi ouvertement l'évidence ? » demanda-t-il alors qu'il cherchait dans le regard rouge d'Andrew de quoi rassurer ses inquiétudes... une lueur d'espoir... « L'Hataan n'est pas la solution ! Mais tu es trop aveuglé par ta haine et ta soif de pouvoir pour t'en rendre compte. Apaise ton âme. Je t'en prie. Il en va de la survie de ce monde. Ne devient pas Kobol. »

_________________

    « JE RESSENS DE VIOLENTES PULSIONSJ'AI L'IMPRESSION DE GLISSER VERS LE FONDSI J'IGNORE D'OÙ VIENT CE FLÉAUJ'ADORE L'AVOIR DANS LA PEAU »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Kant
Admin - Chef de Lydée - Tueur d'Immortels
avatar

Masculin Nombre de messages : 1787
Âge du héros : 35 ans
Né à : Lydée
Fonction : Chef des Sulas
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: 06 - Faille   Dim 26 Jan - 14:56

Cette guerre prenait un aspect bien étrange. La nature semblait paisible, calme. On entendait simplement les pas des Idrazits et le crépitement sinistre des flammes qui se répandaient autour d'eux. A n'en point douter, il s'agissait du calme avant la tempête... L'odeur de brûlé venait titiller les narines d'Andrew et de Koah. Elles énivraient le premier et gênaient la respiration du second. Pourtant, malgré cette apparence inoffensive, tous les êtres vivants autour d'eux avaient compris que quelque chose n'allait pas. La tension dans l'air était palpable. Le ciel semblait s'obscurcir d'épais nuages, masquant les astres. Même la chaleur se fit plus lourde. Lors Koah se mit à parler, Andrew feignit de l'ignorer... jusqu'à ce qu'il conteste à nouveau son ordre. Son regard autrefois bleu, mais rougi par sa fureur et la magie qui gagnait du terrain, foudroya le glaneur. Dans ses iris, il y avait de la haine, de la rage. Et dans sa voix aussi :

- Ma soif de pouvoir ? Je n'ai pas soif de pouvoir. J'ai été choisi alors que je n'avais strictement rien demandé. Tu voudrais que j'apaise mon âme arès tout ce que tu m'as fait ? Je te hais, oui ! Je te hais pour tout le mal que tu m'as fait ! Mais je ne te laisserais pas t'opposer à moi. J'ai la ferme intention de sauver ce monde grâce à l'Hataan et tu ne pourras pas m'en empêcher. Essaie seulement, et je te briserai.

La menace était lourde, tout semblait se suspendre à cette altercation. Les Idrazits répandaient la fournaise sur leur passage, et l'incendie commençait à gagner.

_________________
I wait the wave...
I have a wave inside my soul. Lots of drum in my heart. I think... it's love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koah Lang
    Admin
    Vague de l'Omkara
    Amoureux d'Andrew

avatar

Masculin Nombre de messages : 1917
Âge du héros : 26 ans
Né à : Lydée
Fonction : • Ancien religieux d'Okan • Esclave d'Ayreb • Apprenti mage
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: 06 - Faille   Lun 7 Avr - 12:23

Qu'il le haïsse n'était plus un secret pour personne. Andrew lui voulait une haine et une répulsion sans nom. Son âme s'était détournée définitivement de la sienne. Koah s'était trompé. Ce qu'il ressentait était un leurre. Ils n'étaient pas des âmes sœurs. Tout ce qu'il percevait au fond de lui n'était qu'illusions, songes et mensonges. Ce n'était que les vestiges d'un monde détruit par la main même d'Andrew. Mais, même en sachant que son amour n'était dû qu'à sa vie vécue dans le monde de Danaé, Koah n'arriva pas à renier ses sentiments. Ils étaient tellement puissants.

Alors qu'il commençait à pleuvoir de la cendre, Koah fit quelques pas en avant pour confronter l'Elu de Cheera. Il lui faisait face, l'empêchant de reporter son attention sur ses maudits géants de lave qui détruisaient tout sur leurs passages.

« Alors il faudra que tu me brises si tu souhaites continuer ton petit jeu macabre. Car je ne te laisserai pas te perdre éternellement. »

Les larmes aux yeux, il serra les poings. Désespérément, il fouillait le regard haineux d'Andrew. Il le cherchait, lui, cet homme dont il était tombé amoureux. Cet homme fort et fier que Cheera avait désigné comme son Elu. Où était donc passé Andrew Kant ? Koah n'avait en face de lui que le pâle reflet de Kobol.

« Ce n'est pas Thorin le plus grand danger de notre monde. C'est toi. » Il s'approcha d'un pas suppliant. « Ouvre donc les yeux ! Regarde ce que tu fais à notre monde ! Tu le détruis. » Il ne pu empêcher une larme de rouler sur sa joue couverte de suie. « Tu nous détruit, Andrew. »

_________________

    « JE RESSENS DE VIOLENTES PULSIONSJ'AI L'IMPRESSION DE GLISSER VERS LE FONDSI J'IGNORE D'OÙ VIENT CE FLÉAUJ'ADORE L'AVOIR DANS LA PEAU »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Kant
Admin - Chef de Lydée - Tueur d'Immortels
avatar

Masculin Nombre de messages : 1787
Âge du héros : 35 ans
Né à : Lydée
Fonction : Chef des Sulas
Autres :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: 06 - Faille   Sam 12 Avr - 15:23

Un grondement sourd s'échappa des Idrazits. Ils étaient furieux, comme l'homme qui les commandait, si tant est que l'on puisse encore le qualifier d'être humain. Andrew n'était qu'à quelques centimètres de Koah. Empli de rage et de colère, il le dévisageait. Il le regardait défier son autorité, se mettre en travers de sa route. Quand la Vague fit la comparaison avec Thorin, Kant vit rouge. D'un geste implacable, rapide, violent et forcément brutal, il envoya sa main dans les airs. Un claquement sinistre résonna lorsqu'il percuta le visage de Koah. Du sang jaillit au ralenti alors qu'il lui avait éclaté la lèvre. Chancelant, le glaneur se retrouvait sonné. Les poings et la mâchoire serrés, Andrew gronda, sinistre :

- C'est toi le plus grand danger de ce monde ! Tu as toujours été à l'origine de toutes les catastrophes ! Tu oses dire que je nous détruis ? Je vais sauver ce monde. J'en ai assez de t'entendre, de te voir. Je t'ai dit de partir, tu joues une fois de plus les têtus de service alors soit... Tu as choisi ton destin. Arrête de pleurnicher comme une fillette et affronte-le ! Défends-toi !

Il leva le poing pour l'écraser sur Koah, les yeux emplis de haine. Un masse gigantesque le heurta sur le côté et le projeta au sol. Andrew s'effondra mais leva les yeux vers son demi-frère, Ayreb :

- Ne le touche pas, fils de pute !

La terre se mit alors à trembler. Le ciel devînt rougeoyant, comme brûlant d'un feu infernal. La lune, écarlate, énorme, avait un aspect chaotique... Elle transparaissait à travers les nuages crépitant d'éclairs. Les cendres furent stoppées dans le temps. Un silence assourdissant se propagea sur la plaine. Assistant au spectacle, Avian murmura dans un souffle qui fut entendu de tous :

- La fin du monde...

***

- Attendez... quelque chose ne va pas... Ils souffrent.

Immédiatement, les Dieux plongèrent leurs regards dans la même direction, sur Andrew et Koah qui s'affrontaient. Ils virent Ayreb intervenir et puis, ce fut l'onde de choc. Le firmament entier résonna, vibra comme si on avait sonné un énorme gong. Le murmure d'Avian leur parvint alors. Tous, sans exception pâlirent. La nature environnante hurlait silencieusement, soumise à une douleur atroce. L'odeur de la mort leur montait aux narines comme un fléau. Ils retinrent un haut-le-coeur mais tombèrent à genoux. Seul à rester encore debout et furieuse, Sedna tempêta, provoquant d'énormes vagues dans l'océan et un grondement lointain témoignant de sa colère :

- KIRION !!! Qu'as-tu fait ?

Du Mont de Ténolas, la voix du Passeur leur fut audible, éthérée, déformée par une puissance qui surpassait leur entendement :

- Je donne la possibilité à ce monde de s'en sortir sans trop de dégâts. Musterion a modifié le cours de temps à ma demande pour provoquer l'Hâtaan. J'ouvre le Royaume des Morts. La Frontière ne va plus exister. L'armée de Thorin va connaître la vengeance d'Yrilia, ces âmes qu'il a banni et qui rêvent de le détruire pour toujours.

- Imbécile !!! Tu vas tous nous faire disparaître !

- Portes un peu tes couilles Tulan ! Quand la bataille sera terminée, tu me remercieras d'avoir agi ainsi.

- Kirion... tu devrais venir... très rapidement... Nous avons un énorme problème.

D'un même mouvement, tous les Sulas présents se penchèrent vers le champ de bataille. Le Temps se remit lentement en marche... amenant une nuée chaotique terrifiante. C'est alors qu'ils comprirent que les mots d'Avian allaient prendre tout leur sens.

***

Une cendre incandescente se posa sur la main d'Andrew sans le brûler. Et puis soudain, il y eut une énorme explosion d'énergie, balayant tous les arbres encore debout sur son passage. De l'alignement des planètes surgit une énorme rayon lumineux qui frappa l'Elu de Cheera et aveugla tout le monde. Un énorme mur de lumière s'éleva de la Frontière que tous pouvaient voir. On aurait dit du sang qui jaillissait. Des hurlements terribles se firent entendre alors qu'une nuée noire commençait à couvrir le ciel. Un vacarme tonitruant avait pris la place du silence, dans une explosion de terreur infernal. Les Idrazits étaient devenus de véritables volcans ambulants. Toute la magie se trouvait décuplée. Les mages, assommés par ce trop plein d'énergie titubèrent. Certains, trop faibles pour supporter une telle charge explosèrent sur place disséminant des morceaux de chair tout autour d'eux. Mais dans le camp adverse, des cors sonnèrent l'assaut. Les mages d'en face, renforcés par l'Hâtaan ordonnaient le massacre.

La sphère de lumière qui entourait Andrew se mit à grossir, à devenir aussi noire que les ténèbres. Lévitant à quelques centimètres du sol, Andrew était comme en plein délire. Convulsant, irradiant d'une énergie qu'il ne parviendrait jamais à contenir. Koah et Ayreb furent bientôt rejoints par Molly, Olaek et Avian.

- Qu'est-ce qu'il se passe ?

- C'est l'Hâtaan... je ne sais pas comment c'est possible mais l'alignement s'est produit... en avance !

- Et Andy ?

Le mage pâlit. Devant eux, Andrew n'avait plus grand chose d'humain. Son corps était entouré de volutes sombres. Du sang coulait de ses narines et de ses oreilles. Ses yeux avaient la couleur des braises. Il y eut un grognement. Sous les regards estomaqués, le corps d'Andrew doubla de taille. Près de lui, une silhouette malveillante apparut : Ahm'Pyton, sous sa forme originelle. Le Dieu hybride, au visage sans yeux, et à mains pourvues d'immenses griffes eut un petit rire, démoniaque.

- Elu de Cheera, regarde le chaos autour de toi... Toi et moi savons qui est responsable de tout ça... Qui est l'ennemi de ce monde... La Vague nous hait... La Vague te défie... Vas-tu la laisser faire, petit humain ?

- SILENCE !

La voix d'Andrew fut comme un coup de tonnerre. Grave, elle résonna à des mètres à la ronde. Le visage déformé la souffrance, il plaça ses yeux sur Koah et Ayreb, bien décidé à les détruire pour leur affront.

- Andrew ! Il te manipule !!! C'est lui l'ennemi notre monde ! Ne le laisse pas faire !!!

Kant regarda sa soeur puis reporta son attention sur le dieu maléfique. Un sifflement fendit l'air. Molly poussa un cri strident. Une flèche venait de se planter dans le torse d'Andrew, lui transperçant le coeur. Les archers ennemis, domptant des créatures volantes semblables à des insectes crièrent victoire, pensait avoir décapité les Cheeranis. Kant prit la flèche entre ses mains et la retira. Sa blessure se referma immédiatement, grâce à la magie. Il brisa le morceau de bois qui s'embrasa entre ses mains. L'aura noire autour de lui l'engloba, comme un bouclier. Et puis ce fut l'onde de choc. Soufflé par celle-ci, le petit groupe fut projeté à une bonne trentaine de mètres. Sous Andrew, le sol s'effrita et s'écroula, laissa apparaitre un énorme abîme sans fond. La réalité se disloqua. Les rochers se mirent à graviter rapidement autour de lui. Kant déchaina sa fureur. Les archers et leurs montures se décomposèrent absorbés par le trou noir qui se créait en Andrew et qui commençait à devenir énorme. L'Elu de Cheera se tourna soudainement vers Koah.

- Je vais t'exterminer... Redonner la paix à mon âme et à ce monde !

Des éclairs fusèrent de toute part, heurtant un soldat hankien qui avait accouru pour donner de l'aide. L'homme grilla sur place et fut aspiré par le Trou Noir. Un énorme rocher fendit l'air, fonçant sur Koah. Dans le même temps, un énorme bruit d'explosion retentit. Le volcan de Kobol venait de rentrer en éruption, crachant sur des kilomètres des gerbes de laves. Les couleurs semblaient s'éclipser au profit du rouge et du noir. Au fond d'Andrew, le fragment de l'âme de Kobol jubilait. Le Chaos allait engloutir ce monde de la main même de celui qui était censé le sauver. Profitant du fait que l'Elu de Cheera était occupé avec la Vague, Ahm'Pyton fonça sur Molly, toutes griffes dehors pour la déchiqueter. Il fut intercepté in extremis par Olaek. Des étincelles jaillirent lorsque les mains monstrueuses du Dieu percutèrent les dagues en kétine de l'Assassin. Le Dieu poussa un cri guttural. La terre trembla légèrement quand une quarantaine d'insectoïdes de taille humaine en sortirent. L'armée d'Ahm'Pyton empestait la pourriture, elle encercla les Kant et Avian, les isolant du duel entre Koah et Andrew. Le mage siffla entre ses doigts, attirant à eux de splendides oiseaux.

Sur le champ de bataille, la guerre faisait rage. Les guerriers tuaient leurs ennemis dans un bain de sang, de larmes et de douleur. Des fissûres énormes commençaient à se former tout autour d'Andrew. Le Monde de Cheera était violée, meurtri par une puissance qui dépassait l'entendement. La réalité s'altérait, épousant le Néant. Mais dans le plus profond des marais, depuis l'Océan, Yrilia, le Ciel, les forêts, les montagnes, ce Monde refusait de disparaître et de mourir. Et la Nature même se mit à lutter. Les nuages apportèrent la pluie sur les Exilés, pour éteindre les incendies de leur côté. Le vent redoubla d'intensité, attisant les flammes pour les diriger contre l'ennemi. L'eau des rivières se répandait sur les bergers, tirant à elle les soldats de Cécrops qui étaient tout proches. Les tirant par le fond pour les noyer, les poissons les dévoraient teintant l'eau d'un rouge profond. Et puis, de toutes parts, les animaux surgirent. Les tigres d'Okan sautèrent à la gorge des envahisseurs, accompagnés d'autres prédateurs dont deux t-Rex. Les cerfs, les bovins, les chevaux, tous se jetaient à corps perdu dans la mêlée. Les Cheeranis se battaient pour leur Monde, ils se battraient tous jusqu'à la mort, car telle était leur raison d'être désormais.

_________________
I wait the wave...
I have a wave inside my soul. Lots of drum in my heart. I think... it's love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 06 - Faille   

Revenir en haut Aller en bas
 
06 - Faille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Solution peine Isil' , faille temporelle ennuyeuse
» Faille sur minecraft.net
» Quêtes Répétables : Faille de Sinskaald (level 50)
» Les Quotidiennes : Faille de Sinskaald (level 50)
» Faille warp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Exilés du Monde :: LES EXILES DU MONDE : L'HISTOIRE :: TOME II : L'UNION DES DERNIERS SULAS-
Sauter vers: